AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Réveil brutal et étrange. [PV Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Bastien & Romain

Bastien & Romain

Messages : 102

Date d'inscription : 22/12/2009

Age : 22

Localisation : Dans tes rêves.

Votre personnage
Groupe : Demons
Connaissances :
Situation : Amoureux

Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
MessageSujet: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeMer 30 Déc - 22:27

Réveil brutal et étrange.


    Tout était noir. La terre, le ciel, et Romain avaient disparus. Etait-il mort pour avoir violé les lois du Paradis ? Non, ce n'était pas le genre de la maison. Les ténébres l'avaient envahis, il ne savait pas du tout ou il était. Il fit un effort immense pour se rappeler des derniers événements. La première chose dont il se souvint, ce fut cette vision d'hooreur qu'il avait eu. Le démon, en train de se consummer. Puis tout défila à une vitesse effroyable devant ses yeux. Son départ du Paradis, Romain mourant, son refus... Il ne lui fallut que quelques instants pour comprendre. Il ne remarqua même pas l'affreuse douleur qui lui tordait le dos. Alors tout ça n'avait servi à rien. Le démon était mort. Tout s'écroulait autour de lui. Finalement, il n'avait pas envie de sortir de ces ténébres. Autant plonger, puisque sa vie était foutue. Autant abandonner... Il pleurait silencieusement. Il pleurait, tant qu'il pouvait. Il ne savait pas ce qu'il arrivait aux esprits déjà mort. Mais à vrai dire, il s'en foutait. Oui, il n'en avait rien à faire. Jamais, au grand jamais, il n'avait été dans cet état. Il sombrait, recroquevillée sur lui-même. Tout tournait, il semblait disparaître dans le néant... Quand soudain, quelquechose bougea au fond de lui. Quelque chose qu'il n'avait jamais ressentie. Une sensation inconnue, et pourtant familière. Comme un picotement chaud parcourant tous ses membres. Ca faisait un peu mal, bien sur, mais peut-être que... Bastien n'osait pas y penser. Peut-être que, finalement, ça avait réussi... Il sentait une présence dans son corps et son esprit, comme une partie de lui qui se déplaçait... Ses tempes bourdonnaient, il n'osait pas y croire. Non, impossible... Et pourtant...
    Quand la chose mouvant arriva dans son esprit, elle y provoqua un chaos incroyable. Tout explosait, il avait un mal de crâne effroyable. Elle explorait tous les recoins de son corps. C'était une sensation inexprimable, qui faisait maintenant atrocement mal, mais à présent, il semblait impossible de vivre sans. C'était une partie de son corps, une partie de son esprit, de ses pensées, une partie de lui... C'était Romain. L'ange ressentait une joie immense. Il l'avait sauvé ! Il avait réussie ! Les larmes qui coulaient se transformaient en larmes de joie, peu à peu. Mais la réjouuissance fut de courte durée. La douleur revint peu à peu. Elle prenait toutes les parties de son corps. S'emparait de son être. Il hurlait, hurlait maintenant. Sa joie se mêlait à sa souffrance, formant une chose indémélable dans son esprit. Il s'évanouit pour la deuxième fois.
    Lorsqu'il se réveilla, la douleur était partie. Mais Romain toujours là. Peu à peu, il reprit conscience, peu à peu, il put sentir la roche dure sous lui. Le vent lui caressait le visage. L'air pénétrait ses poumons... Il ouvrit enfin les yeux. Et vit le gris autour de lui, les arrêtes cassantes, les derniers restants d'algue... Une grotte ? Une grotte... Il se trouvait dans une grotte ! Il réfléchirait plus tard au moyen de sortir d'içi. Pour le moment, il essaya de bouger ses membres endoloris. Il essayait tant bien que mal d'ignorer Romain, ne connaissant rien de lui, ni son caractère, ni sa réaction.... Il ne ferait pas le premier pas. Il était trop timide. Timide ? Qu'est-ce qu'il racontait ?! Il n'était pas timide... Il grimaça. Ses membres lui faisaient mal. Mais la présence revint. Réchauffa ses membres. Elle s'aggripait à ses jambes, et Bastien sentit ses pensées devenirent floues. Et il se leva, presque sans s'en rendre compte. Il alla s'adosser au mur de la grotte. Mais ce n'était pas lui qui contrôlait ces gestes. Il n'avait pas l'impression de commander quoi que ce soit à son corps...
Désolé, faut que je m'habitue à ton corps...
    Une voix railleuse résonna dans son esprit. Oui, c'était lui ! L'ange tourna la tête, mais se rendit vite compte que ce n'était que dans sa tête que ça se passait. Il était tellement heureux ! Entendre cette voix, qui lui avait tant manqué !
Oui, bon, ça va...
    L'ange rougit. Il rougit ?! Ca n'allait vraiment pas... Il avait oublié que le démon pouvait donc lire ses pensées... Mmh, ce sera plutôt embêtant...
En effet, continua la voix.
    Bastien débordait de bonne humeur. Il voulait courir partout, jamais il n'avait été comme ça... Décidemment, ce démon le rendait vraiment fou ! Bon, il fallait qu'il se lève. Aïe ! Impossible. Il dit par pensées, d'une voix plus que timide :
Euuuh... Hum. Ro... Romain ?
Oui, oui, c'est moi.
Eh ben, euuuh... Tu veux pas... Enfin... Tu sais, faire comme tout à l'heure... Enfin...
Non.
Hein ? Ah ! Mais... Quoi ? Pour... Pourquoi ?
Pour commence, arrête de bagayer, ça devient vraiment chiant.
Quoi ? Mais... Ahhh ><"
    Pourquoi était-il aussi gêné ?
Va falloir t'habituer, c'est toi qui as voulu, hein...
Je sais ! Et je t'ai sauvé la vie !
Eh bien quoi ? Tu t'attende à ce que je te dise merci ?
    Et là, Romain éclata de rire. Et Bastien rougit de plus belle. Et quand une fumée se forma devant lui, et qu'elle prit la forme d'un corps humain, l'ange se colla à la paroi de la grotte, en sueur. Le démon apparut devant lui. Cheveux noirs, lisses, yeux rouges, smoking... Bastien avala sa salive. Il ne préféra même pas ouvrir sa bouche.

A ton service, dit l'esprit en s'inclinant.
    Bastien se laissa glisser au sol. Il fallait qu'il se retienne d'hurler de joie. Il fallait vraiment qu'il se concentre. Là, le démon s'approcha et effleura du doigts la jambe de Bastien. Aussitôt, a ce contact, la force que lui avait transmise le démon pénétra ses membres endoloris, et lui redonna force et vitalité.
Alors, tu dis rien ? demanda Romain.
Ben... Euuh...

T'es gêné ou quoi ?
    Et il lui caressa les cheveux avant de faire quelques pas.
    Je sens que je vais me plaire, içi...
    Revenir en haut Aller en bas
    Akimito Fumei
    Petite démone apeurée ~
    Petite démone apeurée ~
    Akimito Fumei

    Messages : 808

    Date d'inscription : 31/05/2009

    Age : 23

    Localisation : A côté de Ryo-chan. Dans mes rêves quoi...

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : En Plein Débat Emotionnel

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeJeu 31 Déc - 19:54

    [Wouuuw, impressionnant le nombre de ligne petite ch'noukette :D Voyons si on peut battre ça...-quoi que j't'ai déjà battu sur Kyooki donc la flemme d'essayer d'écrire beaucoup là °° ]



      Je m'ennuie Je m'ennuie Je m'ennuie Je m'ennuie Je m'ennuie Je m'ennuie Je m'ennuiiiiiiiiiiiiie èé
      J'ai compris...
      Je m'ennuie.
      Je saiiiis...
      Je m'ennuie.
      OH TA GUEULE PUTAIN KARA !

      Voilà presque deux jours que ce démon à la noix s'ennuyait de tout. Tanaranth et Aki ne se fréquentant plus en ce moment, l'enquête n'avançait pas, il n'y avait pas d'action. De plus, puisque la démone évitait un peu tout le monde dans la Pension, il ne pouvait plus s'amuser de petites blagues, être méchant ou juste entendre Aki l'être. Ils ne sortaient plus, car il faisait trop froid, et quand le temps était clément, ils n'avaient pas le courage de sortir. Celle-ci ne disait rien, mais en réalité, Aki aussi s'ennuyait à mourir. Même si elle n'avait aucun souvenir de ces années là, elle regrettait le temps où elle passait pour rôdeuse, assassin, démone...le temps où elle ne trouvait pas le temps de s'ennuyer. Mais cette époque était révolue, et aujourd'hui, elle était condamnée à rester enfermer à la Pension Shiinu. Et bien qu'elle s'était faite à sa nouvelle maison, et qu'elle se résignait à y rester jusqu'à la fin de sa vie s'il le fallait, elle regrettait. Elle regrettait même le temps où elle avait encore le médaillon, ce temps où elle était surpuissante et où rien ne semblait pouvoir l'arrêter. Même pas ses parents, et ses maisons d'adoptions ! Il lui suffisait de s'enfuir ! De courir sans s'arrêter, et la voilà prête à vivre de nouvelles aventures. Oh, ici, ce n'était pas les aventures qui manquaient, mais elle avait trop d'attaches pour pouvoir partir. C'était dur à dire, mais elle s'était fait trop...d'amis. Elle ne supportait pas non plus sa nouvelle gentillesse. Cela l'ennuyait également. Elle était lasse, et fatiguée de tout, même quand elle ne faisait rien. Elle n'avait plus le coeur à chercher son passé, plus le coeur à essayer d'être méchante, plus le coeur à penser à Lemiyu, qu'elle voulait tuer plus que tout. En fait, elle avait l'impression de ne plus avoir de coeur. Il y avait un trou béant dans sa poitrine, qui refusait de se fermer. Sa gorge était constamment serrée et elle ne supportait pas cette sensation. Elle avait l'impression d'attendre que quelque chose se passe, sauf que ça n'arrivait pas. Comme si petit à petit, quelqu'un la poussait vers le néant, et que si quelque chose n'arrivait pas pour la retenir, elle sombrerait. Machinalement, elle porta sa main sur sa poitrine, et serra le tissu de sa robe entre ses doigts. Ne plus sentir la présence du médaillon sur sa peau lui manquait aussi, rien qu'un petit peu. Elle se leva, nonchalante et mélancolique, et le temps dehors, ce ciel gorgé de nuage, rappelait vraiment ce qu'elle ressentait en ce moment même. Elle secoua vivement la tête, ses longs cheveux noirs voltigeant autours d'elle, sa queue battant l'air avec violence.

      Hé Kara, j'en peux plus de stagner comme ça, j'te jure. Viens, on sort.
      Oh naaan, la fleeeeemme...
      Allez quoi, j'en ai marre !

      Et admettant qu'il était temps pour eux deux de se bouger, l'esprit maléfique la laissa sortir de leur douillet dortoir. Vide, comme d'habitude, car soit les gens n'étaient pas là, soit ils partaient précipitamment quand ils voyaient Aki rentrer...

      Kara et Aki étaient dehors, donc, et il ne faisait pas beau. Le ciel était gris, l'herbe ne semblait pas si verte que d'habitude, et l'air ne semblait pas avoir la même consistance qu'autre fois. On marchait difficilement, comme si quelque chose de lourd pesait sur nos épaules, et l'on ne comprenait pas pourquoi. Comme si le ciel était prêt à éclater. Seulement la démone et son esprit essayaient de faire abstraction, et il marchait sans se soucier du temps, et de où mèneraient leurs pas. Jusqu'à ce que ceux-ci les amènent à la grotte. Comme une intuition étrange. Comme si une force invisible leur criait qu'il serait intéressant d'aller là bas. Et en effet, ça l'était. Tout deux ressentir quelque chose tirailler dans leur ventre. Ils ressentaient une impression de déjà vu, comme si ils connaissaient les deux présences qu'ils sentaient dans la grotte. Mais si Kara savait très bien qui étaient ces personnes, Aki, elle, avait du mal à s'en souvenir. Peut-être les avait-elle connu quand elle était dans sa période "Kara" ? En tout cas il s'agissait bien d'un démon, ça, elle l'avait compris, et d'un ange. Non, d'un démon. D'un démon ange ? D'un ange capable de voir les démons ? Mais la réponse explosa dans son esprit.

      Un...ange déchu ?
      - Oh Bah MERDE alors ! Romain j'ai l'impression que ça fait...bah ouais, une petite centaine d'année que je t'ai pas vu !
      s'exclama alors Kara au grand étonnement d'Aki...

    [hrp : Kara est plus vieux que Romain, de cinquante voir cent ans. (non non, ce n'est pas une question XD)]

    ________________
      "On se sauve de tout par l'orgueil."
      Gustave FLAUBERT

      Spoiler:
       

    Revenir en haut Aller en bas
    http://Mlle-Aki.exsay.fr
    Bastien & Romain

    Bastien & Romain

    Messages : 102

    Date d'inscription : 22/12/2009

    Age : 22

    Localisation : Dans tes rêves.

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : Amoureux

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeDim 31 Jan - 20:35

    [Ah oui mais nan >< ! C'est vrai que je peux pas éditer mon message sur l'autre compte ! Bon, ben je supprimerai mon message alors. Et puis t'auras qu'as supprimer aussi ! ]

    EDIT TANA: Supprimé ! 8D
      Le démon et l'ange se retournèrent brusquement, mués par un même instinct.
    Oh bah MERDE alors ! Romain j'ai l'impression que ça fait...bah ouais, une petite centaine d'années que je t'ai pas vu !
      Un autre démon, cheveux et yeux rouges, et une petite fille aux longs cheveux noirs s'approchèrent. Tout de suite, Bastien remarqua leur visages, qui semblaient usés, mélancoliques. Ainsi que les yeux bicolores de la jeune fille. L'expression de celle-ci reflétait celle de l'ange, étonnée, curieuse. Hormis le fait qu'elle était plus froide, plus triste, plus étrange.
      Romain courba la tête, en signe de respect (Kara était plus agé que lui) :
    Kara.
      Sa voix caverneuse résonna, et le prénom se propagea dans toute la grotte. Bastien frissonna et se rapprocha imperceptiblement de Romain. Il n'était toujours pas habitué à l'aura maléfique des démons. Le sien reprit son air passif habituel, et se tourna lentement vers la fille aux cheveux noirs :
    Bonjour, mademoiselle. Je suis Romain. Et voici Bastien, indiqua t-il en montrant d'un geste vague de la main l'ange.
      Il s'approcha, et fit un baisemain à la jeune fille, trop rapidement pour qu'elle fasse quoi que ce soit. Puis il se tourna de nouveau vers Kara :
    Content de te revoir. Alors, toi aussi tu as réussi ... A vivre, dit-il en jetant un bref coup d'oeil vers la fille.
      Bastien, quand à lui, était pétrifié. Un baisemain. Comment quelqu'un d'aussi taquin pouvait-il être aussi distingué ? Oui, le démon était un mélange de grace, de malice, et de dinstinction. L'ange soupira. Il était un peu perdu. Qui était ce Kara ? Comment se connaissaient-ils ? Il se pencha vers Romain, un peu plus intrigué que nécéssaire :
    C'est qui ?
      Il se rendit compte trop tard qu'un soupçon d'inquiètude mal placé percait dans sa voix chantante. Un minuscule boule se forma au creux de son ventre, et quelque chose brûler tout au fond de lui. Qu'était-ce ? La colère ? Certainement pas. Mais alors ? Il ne conaissait pas ce sentiment. C'était limite inexistant, mais pourtant bel et bien là. C'était très étange, mais désagréable. Il secoua la tête.
    Revenir en haut Aller en bas
    Akimito Fumei
    Petite démone apeurée ~
    Petite démone apeurée ~
    Akimito Fumei

    Messages : 808

    Date d'inscription : 31/05/2009

    Age : 23

    Localisation : A côté de Ryo-chan. Dans mes rêves quoi...

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : En Plein Débat Emotionnel

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeMar 9 Fév - 22:22

    Spoiler:
     

      D'une synchronisation des plus parfaites, le démon et son ange déchu se retournèrent, posant leur regard sur la gamine, flanquée de son esprit maléfique. Le plus petit, plutôt mignon en son genre, observa les nouveaux venus avec une impression curieuse. Il avait l'air de débuter dans le métier de démon, si on pouvait dire ça comme ça. La petite démone prêta une brève attention à ses deux personnes, et ne put retenir un sourire en voyant l'esprit incliner poliment la tête devant Kara. Elle ne se posa pas trop de questions quand à l'identité de ces deux personnages. Il lui fallut quelques secondes pour faire une déduction des plus simple et logique : "Ce petit garçon avait hérité d'un démon, qui était inférieur hiérarchique à Kara. Elle ne savait rien de leur histoire ou de la raison de leur présence ici, mais sans doute étaient-ils venus de leur plein gré, car ils ne semblaient pas réellement perdus ou dépités. A tenir compte de l'attention avec laquelle le petit garçon regardait son démon, on pouvait penser qu'il tenait vraiment à lui, sans doute s'entendaient-ils très bien tous les deux. " La rêverie d'Aki fut interrompue, quand Romain se précipita vers elle, d'une rapidité déconcertante, et déposa un baiser délicat sur sa main. Elle plissa les yeux, retroussa le nez sans quitter le démon du regard, mais se laissa faire, car c'était le protocole des gens distingués, et que même si elle avait tenu à se défendre, elle n'aurait pas pu car le démon avait déjà retrouver sa place auprès de l'ange déchu, qui se tenait à côté de lui, plus proche que d'habitude. Il semblait étonné et un peu déboussolé. Aki se demanda un instant quel était son prénom, car elle avait zappé la présentation du démon, mais Kara se chargea de le lui souffler dans la tête. La démone tourna le regard, et observa les minces filets de soleil frapper contre les parois âpre de la grotte, et resplendir comme des millions de petits diamants, en filant entre les goutte d'eau. Il ne faisait ni chaud ni froid, cependant des frissons parcouraient le corps frêle de la jeune fille, qui malgré sa longue expérience, n'était pas vraiment habitué à l'extrême puissance de deux démons réunis dans le même lieu. Ces frissons, ces suées froides, bien qu'étranges, avaient quelque chose de vraiment plaisant, agréable, et elle déglutit en fermant les yeux, car elle avait beau dire, elle aimait cette puissance incroyable, elle aimait l'aura maléfique de ces créatures sorties tout droits de l'enfer. Romain parla.

      Content de te revoir. Alors, toi aussi tu as réussi ... A vivre.(ici ce que tu dis est bizarre. En effet, ils se sont vus la dernière fois il y a 100 ans, Kara avait donc à l'époque déjà rencontré Aki, puisqu'ils se sont connus il y a environ 300ans...mais bon passons.)

      Sa voix était profonde, caverneuse, et sérieuse. Mais cette voix ne correspondait pas vraiment à ce démon qui semblait aussi taquin que Kara...un peu moins pervers peut-être, cependant. Sûrement se devait-il de bien paraître devant d'autres démons ? Aki s'arrêta soudainement sur quelque chose. Un détail qui la titillait. Romain avait bien dit que Kara s'était servie d'elle pour survivre mais...était-ce tout ? Est-ce qu'il se foutait vraiment d'Aki ? Lui servait-elle seulement de... maison ? Est-ce qu'un jour, il trouverait quelqu'un d'autres, et alors, jetterait-il la démone comme un vulgaire pansement après usage ? Et à ce moment là, elle mourrait elle aussi... Et qu'avait-il fait pour 'entrer' dans le corps de la jeune fille pardon, je n'ai pas pu m'empêcher de mettre une seule chose ambiguë...? Comment cela avait-il eut lieu...? La gamine fit tout pour cacher le noir de son esprit, le vide de sa mémoire. Elle sentit soudain une main passer entre ses cheveux. Une grande main puissante, qui ébouriffa sa belle chevelure de jais.

      Ha ha ! Oui mais hum, évitons de partir sur ce sujet, ok ? Moi aussi ça me fait plaisir de te revoir !

      L'oeil noir de la fillette vira au rouge, tandis qu'une flamme étincelait dans ses iris, et elle se saisit violemment du bras de Kara, le repoussant contre son corps. Elle détestait ce genre de geste affectueux.

      Toujours aussi réactive honey...
      Va te faire, se contenta de grommeler la petite avant de se rhabiller de son masque d'impassibilité.

      Bastien, lui, semblait de plus en plus troublé, aussi se décida-t-il enfin à poser la question qui lui brûlait les lèvres. Il se pencha vers son démon, et d'une vois angélique, dans laquelle se lisait quand même quelques pointes d'inquiétude, de curiosité et de jalousie, il demanda :


      C'est qui ?

      Un sourire illumina le visage de Kara. Il se volatilisa pour réapparaître à quelques centimètres de Bastien, une fumée rouge sombre prouvant son rapide passage, et posa une main sur son épaule, tâchant de ne pas envoyer toute la fumée de sa cigarette dans le visage de l'ex-ange.

      Oooh ! Tu fais bien de demander ça, mon ange. Je vois que ce cher Romain ne t'a pas parlé une seule fois de moi. Il faut dire que notre dernière rencontre remonte à une petite centaine d'années, sauf erreur de ma part, mais il est impossible qu'il m'ait oublié. Cependant il va de soi qu'un ange de ton espèce a bien dû entendre parler de Kara le grand, n'est-ce pas ? Creuse toi la cervelle et réponds moi oui enfin ! Je vais finir par être vexé ! Il prononça cette dernière phrase en prenant un ton quelque peu plaintif, ce qui provoqua l'exaspération d'Aki.

      Kara passa ensuite à la droite de Romain, Bastien se tenant à la gauche de ce dernier, et passa un bras autours de son épaule, son visage incroyablement beau à quelques centimètres du démon. Il plissa les yeux, une touche de perversité brillant dans son regard déjà brûlant comme un brasier, et du bout de ses longs doigts presque elfique, s'amusa à plier le col de l'autre démon.


      Et puis tu sais, je connais très bien Romain...à ma façon...

      Il balada son regard sur tout le corps du démon, s'autorisant un ricanement typiquement Kara, typiquement moqueur.
      Akimito quant à elle, posa un regard appuyé sur Bastien, tentant de lui faire comprendre que :

      Il est toujours comme ça...*soupir*


    Hm, j'ai été gentille sur les allusions.

    ________________
      "On se sauve de tout par l'orgueil."
      Gustave FLAUBERT

      Spoiler:
       



    Dernière édition par Akimito Fumei le Mer 12 Mai - 20:21, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    http://Mlle-Aki.exsay.fr
    Ami Kasane
    Loups Garous
    Loups Garous
    Ami Kasane

    Messages : 891

    Date d'inscription : 01/06/2009

    Age : 22

    Localisation : Là ou tu penses.

    Votre personnage
    Groupe : Humains
    Connaissances :
    Situation : Mentalement Instable

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeMer 10 Fév - 1:18

    Kara apparut à quelques centimètres de Bastien, qui sursauta brusquement. Ce démon était... Réellement... Terrifiant... Lorsqu'il posa sa main sur l'épaule de l'ange, celui-ci voulut se dégager, mais il s'avéra qu'il en était incapable. Son muscle était... Presque... Frigorifié par la main noueuse et blanche de Kara. Mais Bastien fut rassuré en songeant qu'elle ressemblait, de loin, à celle de Romain. Mais il toussota et détourna la tête, gêné, quand il reçut de la fumée dans son visage.

    Romain adopta un léger sourire. Il retrouvait bien là… Hum… « Son » Kara…

    Oooh ! Tu fais bien de demander ça, mon ange. Je vois que ce cher Romain ne t'a pas parlé une seule fois de moi. Il faut dire que notre dernière rencontre remonte à une petite centaine d'années, sauf erreur de ma part, mais il est impossible qu'il m'ait oublié. Cependant il va de soi qu'un ange de ton espèce a bien dû entendre parler de Kara le grand, n'est-ce pas ? Creuse toi la cervelle et réponds moi oui enfin ! Je vais finir par être vexé !

    Bastien ne répondit rien. Comment ça, "il est impossible qu'il m'ait oublié" ? Et puis, comment se permettait-il de l’appeler … « Cher » Romain ? Rah ! Il fallait qu’il se calme. Pourquoi réagissait-il ainsi ? Non, en fait, il savait parfaitement pourquoi il réagissait ainsi.
    Il est vrai aussi qu’il avait déjà entendu le nom de Kara. Mais il ne l’admettrait jamais. Jetant un regard au visage glacé du démon, et l’imaginant en colère, il se dit finalement qu’il verrait bien en temps voulu.

    Romain, quand à lui, émit un petit rire étrange. En effet, il était impossible qu’il l’oubli… Ce n’était pas le genre de personne qu’on oubliait aussi facilement, malgré tous les efforts fait pour…
    Kara se volatilisa, et apparut près de Romain. Très près de Romain. Trop près de Romain. Mais ca ne dérangeait aucunement celui-ci. La gêne, il ne connaissait pas vraiment… Sa veste touchait ses vêtements. Le démon ria quand il aperçut la flamme de perversité brillant dans les yeux rougeoyants de Kara se ranimer soudainement. Kara le manipulait légèrement, et il est vrai que ca le frustrait un peu. Il avait beaucoup plus l’habitude que ce soit l’inverse… Mais bon. Il se devait d’avouer que ca lui plaisait un peu, aussi. Son bras passé autour des fines épaules de Romain, Kara lui remit lentement le col en place, attardant ses doigts blanchâtre sur la peau fine du démon.

    Mais pourquoi ai-je fais ça ? Je savais que ca me poursuivrais partout…


    Et puis, tu sais, je connais très bien Romain… A ma façon…

    Ses yeux de feux se baladèrent sur la haute silhouette de Romain, qui sourit.

    Effectivement ... Je me souviens bien de toi. Il aurait voulu ajouter "malheureusement", mais il n'osa pas se le permettre. A vrai dire, il avait toujours énormément respecté ce démon. Comment t'oublier !? Mais, nous n'étions pas dans ... Notre état normal. Et puis, ce n'est peut-être pas le lieu, ni le moment d'en parler, Kara.

    Néanmoins, il ne fit aucun geste pour se dérober.

    Bastien assistait à la scène en silence. La gorge serrée, sans comprendre, il n’intervint pas, ne remarqua même pas le regard de la démone.

    ________________
      Je n'y vois que du feu,
      En quelques pas seulement,
      Je peux me perdre au loin,
      Et même que je n'ose plus regarder le soleil,
      Ni regarder le ciel droit dans les yeux,
      Je n'y vois que du feu...
    Revenir en haut Aller en bas
    Akimito Fumei
    Petite démone apeurée ~
    Petite démone apeurée ~
    Akimito Fumei

    Messages : 808

    Date d'inscription : 31/05/2009

    Age : 23

    Localisation : A côté de Ryo-chan. Dans mes rêves quoi...

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : En Plein Débat Emotionnel

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeMer 10 Fév - 13:16

    [Je me suis dit que je ne répondrais pas tant que tu n'aurais pas fais la présentation & changer de compte, mais je suis gentille, donc je réponds quand même, même si j'ai un peu du mal à savoir qui dit quoi, parfois...]

      Akimito scrutait attentivement chaque tic, chaque expression, chaque sourire et de ce fait chaque émotion de Bastien. Il semblait perdu entre la outrance et le sentiment d'abandon, entre le choc et la tristesse, entre la jalousie et la colère. La petite démone passa sa langue sur ses lèvres, tant il était délectable de déchiffrer chaque moue de tristesse et de douleur sur le visage de l'ange déchu. Il ne la remarquait même pas. En fait, il ne prêtait attention qu'à son démon. Comme s'il avait envie de lui hurler à la figure de ne pas rester là, de ne pas jouer le jeu du vil Kara, de ne pas lui sourire. De lui rappeler c'était à lui et à lui seul que revenait chacun de ses mouvement. Cependant il n'osait pas, figé dans sa peur, il observait la scène sans pouvoir rien faire. Akimito poussa un petit sourire de bienêtre, et reporta ses yeux vers les deux esprits démoniaques.

      Effectivement ... Je me souviens bien de toi. Comment t'oublier !? Mais, nous n'étions pas dans ... Notre état normal. Et puis, ce n'est peut-être pas le lieu, ni le moment d'en parler, Kara. répondit d'une voix calme Romain, avec l'ombre d'un sourire flottant sur son visage.

      La fillette arqua un sourcil. Elle avait raté un épisode là. Sa propre pensé la fit sourire : non, un épisode, elle en avait raté un très, très long. Mais elle aurait au moins tenu à ce que son démon lui parle de...ça. Mais ça quoi ? De quoi parlaient-ils tous les deux, et surtout que voulaient-ils dire par : "pas dans notre état normal" ? Il semblait que Romain tentait de rayer cette évènement de sa vie. Ce n'est pas pour autant qu'il se défit de l'emprise de Kara. Akimito reporta son attention sur Bastien. Il semblait se liquéfier intérieurement. Son visage s'assombrissait, mais aucun sentiment ne s'y lisait. Comme si ce qu'il ressentait présentement était trop fort pour qu'il puisse le montrer. La démone hésita à prévenir Kara de cet étrange comportement, mais comme toutes les bonnes choses avaient une fin, elle se dit qu'il était temps de mettre fin à la souffrance de l'ange déchu. Elle s'approcha, rapide et silencieuse comme un chat, ou comme l'ombre d'un chat, et plaça ses deux mains pâles et fragiles sur la taille svelte et habillé de rouge de son démon, car elle ne pouvait atteindre ses épaules. Elle le tira doucement vers lui, un sourire amusé sur les lèvres, mais se promettant de résoudre le mystère Kara/Romain.


      Très cher Kara, le jeu est terminé à présent, reviens parmi nous ! dit-elle. Et dans un souffle elle rajouta : Et puis je crois que tu fais des jaloux...

      Elle décocha un regard aiguë vers Bastien, et l'esprit maléfique recula, libérant Romain de sa puissante emprise. Un sourire se dessina lentement sur son beau visage, et de longues canines dépassaient de ses lèvres sanglantes. Il envoya un clin d'oeil taquin à l'autre démon, s'amusant de lui rappeler des souvenirs qu'ils cherchaient tous deux à oublier, et surtout, amusé de voir les différents réactions qui se lisaient sur le visage des deux hommes. Se plaçant docilement aux côtés d'Aki, il rejeta ses cheveux, ou ses flammes plutôt, dans son dos, et la démone prit la parole, car il valait mieux ne pas la laisser à Kara.

      Mon nom est Akimito Fumei, car il me semble que je ne me suis pas encore présenté. Alors... que faites vous ici, au juste ?

    ________________
      "On se sauve de tout par l'orgueil."
      Gustave FLAUBERT

      Spoiler:
       

    Revenir en haut Aller en bas
    http://Mlle-Aki.exsay.fr
    Bastien & Romain

    Bastien & Romain

    Messages : 102

    Date d'inscription : 22/12/2009

    Age : 22

    Localisation : Dans tes rêves.

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : Amoureux

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeDim 14 Fév - 22:53

      La fille épiait sans relâche le visage adorable de l’ange, mais celui-ci, trop occupé à essayer de discerner les différentes émotions qui s’emparaient de lui, ne le remarquait même pas. Il n’arrivait toujours pas à comprendre ce qui lui arrivait. D’accord, il… Il aimait Romain, mais… C’était donc à ce point ? Un léger soupir s’échappa de ses lèvres. Il l’aperçut seulement lorsqu’en quelques pas elle rejoignit son démon à elle, l’entraînant par la taille. Bastien se demanda vaguement comment elle arriverait à le traîner de force malgré sa petite taille et la fragilité de ses bras, mais il sembla que Kara se laissa faire. L’ange adressa un faible, mais éclatant sourire de remerciement à la fillette. Néanmoins, le sourire cruel qu’elle arborait le fit douter de sa bonne volonté.
      Elle murmura au démon de feu :
      Très cher Kara, le jeu est terminé à présent, reviens parmi nous !
      Puis Bastien perçut quelque chose qu’elle souffla avec une voix si faible que même lui ne comprit pas tout. Seul le mot « jaloux » se répercuta dans sa tête, lentement. Il frissonna. Oui, il était … Jaloux. Ca se voyait tant que ça ?!, se demanda t-il en jetant un regard inquiet vers la démone. Mais l’angoisse qui l’avait saisi se relâcha en un souffle lorsque Kara lâcha Romain, et se remit sagement aux côtés de la fillette. Il fit, instinctivement, un pas vers Romain, ce qui le rapprocha encore de lui. Il eut tout de même le temps d’apercevoir le visage sanglant de Kara, qui était pour lui effrayant. Il l’avait tant vu sur des milliers d’affiches virtuelles, mais de le voir en vrai, c’était bien autre chose… Il envoya un clin d’œil taquin à Romain, et l’ange tourna immédiatement son visage vers lui.

      Romain observa la fillette ramener Kara à la raison en silence, sans bouger. Comment un être aussi frêle pouvait-elle avoir autant d’emprise ? Mais quand les bras de Kara s’enlevèrent du col du démon et que ses doigts quittèrent sa peau blanchâtre, la chaleur qui s’était emparé de lui le quitta brusquement. Décidemment, c’était un être bien étrange, ce Kara. Mais sous les apparences, il semblait tenir énormément à la petite fille. Il lança un regard à Bastien, se demandant si ce serait la même chose pour lui. La petite démone se présenta enfin :
    Mon nom est Akimito Fumei, car il me semble que je ne me suis pas encore présentée. Alors… Que faîtes vous ici au juste ?
      Romain s’avança d’un pas.
    Nous venons d’arriver. A vrai dire, je ne connais même pas cet endroit. Savez-vous ou nous sommes ? demanda t-il poliment.

      Bastien préféra laisser parler son démon. Il écoutait sa voix douce aux accents suaves.
    Revenir en haut Aller en bas
    Akimito Fumei
    Petite démone apeurée ~
    Petite démone apeurée ~
    Akimito Fumei

    Messages : 808

    Date d'inscription : 31/05/2009

    Age : 23

    Localisation : A côté de Ryo-chan. Dans mes rêves quoi...

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : En Plein Débat Emotionnel

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeSam 27 Fév - 16:48

      Romain s'avança vers la fillette et son démon, laissant Bastien derrière lui. Celui-ci buvait les paroles de l'esprit maléfique, et le dévorait des yeux. Poliment, le démon dit :

      Nous venons d’arriver. A vrai dire, je ne connais même pas cet endroit. Savez-vous ou nous sommes ?


      Akimito arqua un sourcil. La plupart des personnes qui débarquaient ici avaient choisis de venir se réfugier dans la Pension, ou bien ils y avaient été envoyés... Peut-être était-ce un signe du destin, que d'envoyer ces deux étranges personnes à Shiinu ? Poliment, mais d'une voix monocorde, la fillette répondit :

      Bien sur que je le sais, ça va faire presque un an que je suis ici. Vous êtes sur l'île Shiinu. Cet île abrite une pension, la pension Shiinu. Et cette pension abrite les personnes magiques, sorciers et autres créatures... Si vous n'avez nul part où aller, fit-elle en haussant les épaules c'est l'endroit idéal. Personnellement je n'ai pas choisi d'y vivre, mais je me suis faite à cette idée... Et les gens sont...plutôt...sympathiques ?

      Kara alluma une cigarette et posa son regard flamboyant sur l'ange déchu et son démon. Il était très curieux d'entendre leur histoire.

      On vous fera visiter plus tard. Et si vous nous racontiez comment vous avez débarqué ici ? Seuls les désespérés arrive à la Pension par hasard, les autres la connaissaient...

      Akimito acquiesça, elle aussi curieuse d'en savoir un peu plus sur ses deux semblables.


    Pas trop d'inspi, de courage et de temps, désolée, c'est court et un peu bâclé, je me rattraperais au prochain. =)

    ________________
      "On se sauve de tout par l'orgueil."
      Gustave FLAUBERT

      Spoiler:
       

    Revenir en haut Aller en bas
    http://Mlle-Aki.exsay.fr
    Bastien & Romain

    Bastien & Romain

    Messages : 102

    Date d'inscription : 22/12/2009

    Age : 22

    Localisation : Dans tes rêves.

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : Amoureux

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeDim 28 Fév - 19:10

      Akimito répondit finalement, d'une voix monotone, qui n'était pas froide, mais certainement pas chaleureuse non plus :
    Bien sur que je le sais, ca va faire presque un an que je suis ici. Vous êtes sur l'île Shiinu. Cette île abrite une pension, la pension Shiinu. Et cette pension abrite les personnes magiques, sorciers, et autres créatures... SI vous n'avez nul part ou aller, c'est l'endroit idéal. Personnellement, je n'ai pas choisis d'y vivre, mais je me suis faîte à cette idée... Et les gens sont ... Plutôt ... Sympathiques ?
      Sympathiques. Le mot avait sonné bizarrement, dans la bouche de la petite démone. Elle avait aussi hésité. Romain avait le sentiment que ce mot sonnait faux, était déformé par le sourire sarcastique qui se collait sur celui, ironique, du démon de la jeune fillette. Il prit le temps de réfléchir a ces paroles. Contrairement à Bastien, Romain ne semblait nullement étonné par cette révélation. En fait, très peu de choses parvenaient à faire apparaître une quelconque émotion véritable sur son visage de marbre. Cela faisait donc un an que Kara était sur Terre. Ce qui l'intriguait, même si il ne le montrait pas, était l'existence de cette pension. Il savait, bien évidemment, que les sorciers, et autres créatures, malfaisante ou bienfaisante existaient, mais jamais il n'aurait deviné qu'une telle pension existait. Une pension regroupant toutes les erreurs de la nature... Intéressants. Il déciderait plus tard avec Bastien de ce qu'ils feraient. Après, tout, pourquoi ne pas jeter un coup d'œil à cet endroit étonnant ?Il perçut un éclat lumineux à côté de la petite fille, dans la pénombre de la grotte. Kara avait fait jaillir de ses longs doigts une étincelle, et il brûlait sa deuxième cigarette.
    On vous fera visiter plus tard. Et si vous nous racontiez comment vous avez débarqués ici ? Seuls les désespérés arrivent à la pension par hasard, les autres la connaissaient...
      • Bastien plissa le nez. Il avait horreur de l'odeur acre qui se dégageait de la cigarette de Kara. Néanmoins, il était très curieux de voir la pension Shiinu. Il avait appris l'existence de ces êtres magiques lorsqu'il était devenu un ange, mais jamais il ne les avaient vu réellement exercer leurs pouvoirs. Il se demandait aussi pourquoi ils avaient étés envoyés ici. Mais après tout, tant mieux... Peut-être que ses ex-Supérieurs, au Paradis, l'auraient punis. Et il ne préférait même pas imaginer la punition. Plongé dans ses réflexions, il ne prit conscience de la question de Kara que quelques secondes plus tard. Il vit, fixé profondément sur lui, trois yeux rouges, et un œil noir. Il frissonna. Il remarqua que le regard rouge sombre de Romain était lui aussi posé sur lui. Profond et sévère. Il en déduit que c'était à lui de tout raconter. Mais... Mais... Il ne pouvait pas... Il fallait qu'il invente quelque chose... Ses joues étaient rosées, et il tortillait ses mains dans tous les sens. Que faire ? Il détestait mentir. Mais avait-il le choix ? Il décida finalement de ne raconter qu'un partie de l'histoire. Ainsi, il ne mentirait pas, et n'aurait pas à avouer toute la vérité. Il prit la parole, les yeux baissés, pour ne pas avoir à affronter ces regards brûlants, et bafouillant :
    Je déambulais sur Terre, murmura t-il tout bas. Je trouvais ce démon. Il était sur le point de mourir. Il souffrait atrocement.
      Il se rendit à l'évidence. Il ne pouvait continuer ainsi. Il serait obligé de raconter quelque chose de plus crédible. Malheureusement, il n'avait rien de précis en tête. Il se mit à parler rapidement, tandis qu'il réfléchissait à toute allure :
    Mes maîtres m'ont proposés quelque chose. Romain n'avait jamais vraiment fait... Enormément de mal, aussi, ils ont décrété que si j'acceptais de le recevoir en moi, ils m'en seraient extrêmement reconnaissants, et que je pourrais recommencer à vivre sur Terre, ce que je voulais par dessus tout, alors je... J'acceptais.
      Il reprit une grande bouffée d'air, et sentit ses genoux flageolaient. C'était complètement... N'importe quoi. Jamais ils ne croiraient une chose pareille. Mais ils ne poseraient peut-être pas d'autres questions, et puis, c'était tout ce qu'il avait trouvé de mieux. Comme si un ange accepterait de vivre en compagnie d'un démon.
    Kara me connaît. Et, mortel, il connaît, je pense, tous les crimes que j'ai accompli.
      Bastien n'avait pas pensé à ça. Lui aussi connaissait vaguement le passé meurtrier de Romain, mais il ne savait pas que Kara en avait connaissance lui aussi. Mais son démon avait dit "peut-être". Il y avait encore une chance... Il décida de continuer, avant que Akimito et Kara puissent poser une question :
    Au moment ou il est entré en moi, je me suis évanoui, et me suis réveillé ici même.
      Il se recula un peu plus dans l'ombre des murs de pierre humides.
    Revenir en haut Aller en bas
    Akimito Fumei
    Petite démone apeurée ~
    Petite démone apeurée ~
    Akimito Fumei

    Messages : 808

    Date d'inscription : 31/05/2009

    Age : 23

    Localisation : A côté de Ryo-chan. Dans mes rêves quoi...

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : En Plein Débat Emotionnel

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeVen 9 Avr - 17:01

      Il fallut un bon moment avant que le petit ange se décide à prendre la parole. Très timide, il entortillait ses mains, son regard fuyait, et il frissonnait de peur sous tous ses yeux rouges qui le fixaient. Il hésitait grandement. "Pourquoi ?" était la bonne question. Après tout, où était le mal ? Un ange qui recueil un démon en lui, ce n'est pas pire qu'un démon qui squatte le corps d'une fillette. Quoi que si l'ange était haut gradé, ses supérieurs devaient sûrement avoir honte de lui, ou le renier ou...En tout cas, ange déchu ou non, ou était le mal à recueillir un esprit maléfique ? Après tout, ce n'est pas comme si c'était de sa faute. Si ? Avait-il eut pitié du démon, et maintenant, en avait-il honte ? Avait-il peur du jugement de Kara et Akimito ? Pensait-il que ces deux là allaient se moquer de lui, car il n'avait pas su résister à l'esprit ? Ah ! Mais, ça, ça voulait dire plusieurs choses. Peut-être n'avait-il pas pu résister à l'esprit de colère car il en était tombé...amoureux ? Voilà qui serait bien étrange..Remarque, n'est-ce pas par affection qu'Alistair était rentré dans le corps (hum hum) d'Allison ? Non, pas du tout, mais pour Akimito, c'est ainsi, car elle, elle n'en sait rien. Elle, elle se dit qu'elle a été choisi car elle s'était lié d'amitié avec l'homme. Elle, elle croit ce qui lui plaît de croire, mais elle ne sait pas. Moi je sais, mais je ne dirais rien. D'ailleurs où est le rapport ? Je m'égare, ce n'est pas digne d'un narrateur, continuons.

      Bastien, donc, hésitait grandement, il semblait un peu perdu, ce qui au passage, le rendait extrêmement mignon. "Intéressant, certes, mais pas encore assez fragile pour moi. Si jveux me taper un gosse, autant y aller à fond quoi." ne put s'empêcher de penser Kara. Ce qui força la démone à soupirer d'exaspération.

      Je suis heureuse de ne pas savoir tous ce qu'il se passe dans ta tête Kara.
      Ah bon ? C'est pourtant très intéressant, huhu.

      Alors ne supportant plus tous ces yeux de feu qui ne le lâchaient pas, attendant une réponse qui ne venait pas, Bastien baissa le regard, comme si le sol humide et rugueux était soudainement devenu la plus belle chose en ce bas monde. Et c'est bafouillant qu'il dit :

      Je déambulais sur Terre. Je trouvais ce démon. Il était sur le point de mourir. Il souffrait atrocement.

      Puis finalement il se ressaisit, se mit à parler très vite, mais en butant sur chaque mot, comme s'il les cherchait en même temps qu'il racontait son histoire.


      Mes maîtres m'ont proposés quelque chose. Romain n'avait jamais vraiment fait... Enormément de mal, aussi, ils ont décrété que si j'acceptais de le recevoir en moi, ils m'en seraient extrêmement reconnaissants, et que je pourrais recommencer à vivre sur Terre, ce que je voulais par dessus tout, alors je... J'acceptais.

      Il fallut un certain temps à Bastien avant de continuer à parler. Romain lui lança un regard qui se voulait un peu conciliant, et lui transmit quelque chose par la pensée, quelque chose qu'Aki ne perçut pas, mais qui fit rire Kara, enfin, encore plus qu'il ne riait déjà, ou ricanait plutôt. Bien sur, lui savait que l'ange mentait. Et il faut dire que la petite démone l'avait bien compris aussi. Cela se voyait très vite, il transpirait, s'agitait, parlait trop rapidement, un peu essoufflé. Il ne leur laissa pas pour autant le temps de réagir, et ajouta :

      Au moment ou il est entré en moi, je me suis évanoui, et me suis réveillé ici même.

      C'était tout à fait invraisemblable. Surtout compte tenu de la réputation, petite certes, mais réputation quand même, que c'était fait Romain parmi les esprits maléfiques qui peuplaient les Enfers et les noirs profondeurs de la Terre. On savait très bien, en haut comme en dessous, que ce démon avait commis de nombreux crimes, qui l'avait propulsé pendant un temps, presque en tête des recherches angéliques contre les démons, Kara étant toujours premier ou deuxième. L'idée de Bastien selon laquelle ses supérieurs lui auraient permis de recueillir Romain était donc à rayer. Et Kara était bien là pour appuyer les hypothèses de la fillette. Romain, il l'avait connu, pendant peu de temps, mais cela était suffisant. Alors, sa cigarette toujours collée entre ses lèvres et son sourire carnassier étirant toujours son beau visage, il dit :

      Ce qui est amusant avec les anges, c'est que d'ordinaire, ils essaient tant bien que mal de mentir pour sauver leur honneur, mais cela foire quasiment tout le temps. J'imagine que c'est aussi ça qui les rend adorable, et qui à fait...

      Passant sa langue sur ses lèvres, il jeta en regard en coin à l'esprit de colère.

      ...chavirer, le coeur de ce cher Romain.

      Sans même bouger, il se retrouva en face de Bastien, qui semblait vouloir s'effacer derrière l'ombre de la grotte. Jetant au loin sa cigarette, et adoucissant le sourire et les traits démoniaque de son visage, il prit les petites mains de Bastien entre les siennes. Son regard de braise caressa chaque détail du corps de l'ange, jusqu'à le faire rougir, tandis qu'il tentait de lire en lui les informations intéressantes.

      Mais allons, susurra-t-il, tu ne vas pas me mentir, hm ? Tu ne vas pas...nous mentir, hein ? Tu sais...avec tout ce que j'ai fait, vu et entendu dans ma misérable vie, je ne suis plus étonné de rien, et ce n'est pas ton histoire qui va me choquer.

      Alors, de force, et se concentrant pour défier l'esprit angélique et donc extrêmement puissant de Bastien, il pénétra dans ses pensées. Dans sa tête, explosèrent alors des flash de larmes et de cris, de sentiments incompris, de ricanements, puis cette chose brûlante qui consumait le coeur de l'ange et qui l'avait donc poussé à recueillir le démon. Un sourire bref illumina le visage de Kara, et sans pour autant lâcher les mains de l'ange, il envoya toutes ces images dans l'esprit de Aki. Tous deux, le regard vague et une légère envie de rire, soufflèrent :

      Oh...Je vois...


    [HRP : Et là Romain s'énerve non ? ._. As you wish. Et euuh, j'avais oublié de te le dire mais selon la description, un esprit maléfique n'est démon que quand il s'accapare le corps de quelqu'un. En gros, Romain était pas très puissant quand il était pas avec Bastien u_u Mais on va faire une entorse à la règle, et dire que les esprits maléfiques sans enveloppe charnel sont forts aussi, c'est pour ça que je viens d'inventer les enfers et tout <3]

    ________________
      "On se sauve de tout par l'orgueil."
      Gustave FLAUBERT

      Spoiler:
       

    Revenir en haut Aller en bas
    http://Mlle-Aki.exsay.fr
    Bastien & Romain

    Bastien & Romain

    Messages : 102

    Date d'inscription : 22/12/2009

    Age : 22

    Localisation : Dans tes rêves.

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : Amoureux

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeLun 10 Mai - 21:27

      Kara, ses lèvres fines, et attirantes, fut bien obligé d'admettre Romain (parce que j'écoute Toxic et que je repense a César/Yamapi, donc, ferme-là) toujours étirées dans un sourire à faire pâlir un fantôme, et sa cigarette toujours coincé dans sa bouche, dit d'une voix mielleuse :
    Ce qui est amusant avec les anges, c'est que d'ordinaire, ils essaient tant bien que mal de mentir pour sauver leur honneur, mais cela foire quasiment tout le temps. J'imagine que c'est aussi ça qui les rend adorable, et qui à fait...
      Sa langue sortit de sa bouche, caressa lentement le coin de sa lèvre, tandis que ses yeux dérivaient vers Romain.
    ...chavirer, le cœur de ce cher Romain.
      Sans que personne ne puisse réagir, il se retrouva en face de Bastien, qui était collé contre le mur. Mais, au grand soulagement (un peu rapide) de Romain et Bastien, son visage s'adoucit, devenant presque... Gentil. Il prit les mains douces de l'ange dans les siennes. Et, à ce moment, Bastien, malgré tous ses efforts, ne pût s'empêcher de penser : "Il est beau." Romain soupira :

    Si tu te laisses déjà charmer, avant ce soir, tu finiras dans son lit.
      Bastien pâlit. Mais pas à cause de ce qu'avait dit Romain. Non, il ne l'avait même pas entendu. Plutôt parce que ses mains commençaient à la brûler atrocement. Elles étaient presque électrifiés, mais collés à celle du terrifiante démon. Il n'arrivait plus à se défaire de cette emprise maléfique. Ce regard, ce terrible regard, qui balayait son corps sans aucune pudeur le maintenait en place.
    Mais allons, susurra-t-il, tu ne vas pas me mentir, hm ? Tu ne vas pas...nous mentir, hein ? Tu sais...avec tout ce que j'ai fait, vu et entendu dans ma misérable vie, je ne suis plus étonné de rien, et ce n'est pas ton histoire qui va me choquer.
      Bastien eut le courage de le regarder en face, et, d'un mouvement d'épaule, de dégager la cigarette de la bouche de Kara. Puis, l'esprit de Kara, et donc de l'un des démons les plus puissants de la planète, s'introduit en lui (heureusement que j'ai rajouté "l'esprit"... Au début je l'avais pas mis, et quand j'ai relu, je me suis que quand même, fallait pas exagérer... (a)). A ce moment là, la tête de Bastien explosa. Des larmes coulèrent sur ses joues. Il avait atrocement mal (Ahlala... *sors*). Il se laissa glisser à terre, les mains toujours collées à celle de Kara.
      Aki et Kara ricanèrent :
    Oh... Je vois...
      Romain, en moins d'un millième de seconde, se retrouva près de ces deux puissances opposées. Des flammes brillaient dans ses yeux noirs. Mais ces flammes étaient différentes de celles qui animaient les pupilles de Kara. Elles étaient bleues. Froide, comme la glace, mais dégageant une puissance dévastatrice pareille à celle du feu. Il saisit le col de la chemise noir qui habillait Kara, et poussa violemment Bastien de l'autre main. Il fit trois pas en avant, et plaqua Kara sur le mur d'en face, qui ne fit aucun geste pour s'échapper. Il s'approcha de son visage, et ouvrit la bouche :
    Ta gueule, Kara.
      Il se força à se calmer. Les flammes diminuèrent quelques peu, et il serra les dents. Néanmoins, il ne lâcha pas le démon. Il savait qu'il avait fait une erreur. Une grosse erreur. Mais il n'avait décemment pas le choix. Il ne pouvait pas laisser Bastien, un ange, et de plus, son enveloppe charnel à lui, se faire agresser par un démon. C'est pourquoi ses yeux restèrent plantés dans ceux de Kara, et son poing fermé sur le col et le cou de Kara.
    Revenir en haut Aller en bas
    Akimito Fumei
    Petite démone apeurée ~
    Petite démone apeurée ~
    Akimito Fumei

    Messages : 808

    Date d'inscription : 31/05/2009

    Age : 23

    Localisation : A côté de Ryo-chan. Dans mes rêves quoi...

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : En Plein Débat Emotionnel

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeMer 12 Mai - 20:16

    Spoiler:
     

      Kara se délectait de voir ce pauvre petit Bastien, trempé de sueur et de larmes, se laisser tomber sur le sol, les mains toujours jointes dans celles du grand démon. Mais celui-ci ne pu se faire plaisir que quelques secondes, car déjà, Romain arriva, plus vite que le vent, le saisit au cou et au bras, et le plaqua violemment contre le mur rugueux et humide de la grotte. Si vite, et avec tant de force, que même Kara en fut déboussolé. Il sentit les ongles de Romain agripper sa peau, et se refermer autours de son cou. Il perçut très nettement la fureur qui s'était allumée dans les pupilles de l'esprit maléfique. Sa flegme avait disparu, laissant place à une rage bestiale, qui fit de lui un monstre, un beau monstre, mais tout de même, alors qu'avant, on aurait pu confondre, il n'y avait à présent plus rien d'humain dans ce corps. Il ne s'agissait que d'une enveloppe charnel, ou plutôt spirituel, qui ne servait qu'à envelopper un immense tourbillon de colère. On pouvait lire la peur de perdre Bastien dans ses yeux. Dans ses yeux froids, glaciales... Alors, l'aimait-il tant ? Il s'approcha, ouvrant sa bouche et laissant paraître des dents dangereuses et blanches. Lentement, il parla, détachant chaque syllabe, dans l'oreille du démon :

      Ta gueule, Kara.

      Ce fut sûrement le mot de trop. Et sans doute s'en était-il rendu compte. Ce n'est pas pour autant qu'il desserra son emprise, ou que la rage hurlante de ses yeux s'éteignit. Ces pupilles de glaces, plongées dans ses yeux de feux, ces deux êtres capable de détruire la terre en claquant des doigts, qui étaient ainsi là, à se fixer du regard, même Allison ne put se retenir un sifflet d'admiration. Tant de puissance maléfique la faisait trembler de plaisir, si bien qu'elle dut s'obliger à reculer de quelques pas, s'éloignant un peu de cette scène incroyablement effrayante. Kara lui, n'avait pas fait un seul mouvement pour s'échapper. Et si Romain connaissait bien le caractère d'un des démons les plus recherché de tous les temps, sûrement savait-il que ce manque de réaction était très mauvais signe. Il ne partit pas non plus cependant. Kara sentit chaque millimètre cube de sa peau trembler, ses poils se hérissaient, et ses yeux rouges sang déjà si terrifiants brûlaient comme jamais, plus que les enfers, plus qu'un bûcher qui se délecterait de grands sorciers, plus que tout ça, ses pupilles n'étaient plus que chaleur et rage. Mais ne sais-tu pas Romain, que le feu fait fondre la glace ? Ne crois pas que ton regard assassin parviendra à tuer Kara. Ne le crois pas. Un humain, sans aucun doute, un ange sûrement, et un esprit maléfique, peut-être, mais pas un Alistair très en colère. Il luttait de toute ses forces pour ne pas se transformer. Il s'était toujours promis de ne jamais réapparaître aux yeux d'Allison sous cette horrible forme. Il s'était promis de toujours être beau, pour ne plus jamais effrayer sa petite protégée. Alors si tu as la prétention, Romain, de croire qu'il pourrait se transformer, tu ferais mieux de te tuer tout de suite. Regarde comme il souffre à essayer de se contrôler... Ne vois-tu pas l'envie de meurtre qu'il dégage ? Ou bien ça t'excite peut-être ? Tu viens à tout jamais de froisser la fierté d'un des plus grands démons de cet univers. Lui qui se pensait supérieur à tous, tu lui parles sur ce ton ? Lui qui croyait être le plus fort, tu le maîtrises et l'empêche de bouger ? Lui qui croyait être le plus effrayant, tu soutiens son regard sans trembler ? Et surtout, pire encore que tout ça, lui qui pensait que personne d'autre... à pars lui même, ne pourrait risquer sa vie pour un enfant dont il a la charge...tu viens de lui prouver le contraire ? Aimes-tu donc autant Bastien ? Lui, aurait-il réagi de cette manière ? Non, si Allison avait été attaquée, Kara n'aurait ni été aussi violent, ni aussi rapide. Peut-être même n'aurait-il pas tout de suite réagi, ou uniquement à distance... mais en venir aux mains... ça ne lui était (presque) jamais venu à l'idée. Est-ce que c'est ce que voulait Allison ? Peut-être voulait-elle être traitée comme Bastien ? Comme un bijou rare, comme une pièce à conviction, une oeuvre d'art qu'il faudrait protéger à tout prix... Alors Alistair ne faisait pas comme il le fallait ? Mais qu'importe me direz-vous, cher Romain, vous connaissez Kara, non ? Ou vous croyez le connaître alors vous vous dites : Oh, si il se met en colère, se sera uniquement parce qu'il veut pas qu'on abîme son visage (ce qui est en partie vrai) et qu'on lui manque de respect (ce qui est vrai aussi). Mais ce que vous ignorez Romain, c'est que vous avez plongé Kara en plein doute. Il ne sait déjà plus si la façon dont il traite Allison est la bonne... ou non... et s'il avait eu un coeur, celui-ci serait sans doute brisé.

      Et pour en revenir à ses yeux bestiaux, et à son côté "D'où-tu-me-parles-mal-toi-t'es-sérieux-wech-jsuis-lplus-beau-moi-tu-mtouches-pas-jvais-te-défoncer-ta-sale-gueule", disons que l'esprit en est toujours au même point. Dans sa tête, il se revoit horriblement moche et noir, dégoulinant de sang et pas forcément le sien, de saleté et de vase, il se revoit avec ses grandes ailes et ses cornes...ses signes étranges et ses griffes qui déformaient son beau corps...et il frissonne. Car il ne veut pas redevenir comme ça, il ne veut pas s'abaisser à pareil situation. Son regard continue de brûler, et il s'imagine déjà toutes les souffrances les plus atroces qu'il pourrait faire à ce cher Romain. Bien sur, Kara va se maîtriser. Dans quelques secondes il sera à nouveau le maître de la situation, et les rôles reprendront leur place respectives. Mais pourquoi ne pas effrayer l'esprit maléfique quelques instants ?
      "Allez mon cher Romain, continue de comprendre et de croire que tes jours sont finis. Je veux te voir culpabiliser jusqu'à la moelle, je veux voir la glace de tes yeux fondre peu à peu, je veux que ton ventre soit rongé par la peur de ma hargne, savoure cette colère et cette puissance, savoure la bien, régale-t-en, car tu n'auras pas souvent l'occasion de la revoir. Es-tu satisfait ? Es-tu remis de tes émotions ? Sûrement pas. Je ne peux pas croire que tu aimes l'enfant à ce point. Et je le dis."


      A ce point ? ... C'en est presque effrayant.

      "Mon regard se voile, il se fait plus sombre, plus meurtrier mais moins colérique, ne te réjouis pas trop vite mon beau, ce n'est pas forcément une bonne nouvelle. Allez, aie peur, fais moi ce plaisir, tremble, rends-toi compte de ton énorme bêtise...rampe à mes genoux pour te faire pardonner... Je veux te voir souffrir, qu'est-ce que ça doit être agréable de voir geindre et supplier un bel homme comme toi. Mais finissons ce petit jeu, il a assez duré, et j'en suis déjà lassé, allez, je te punis, tu supplies, je sors deux/trois conneries et on oublie. Enfin je dis ça, je le ferais, je le dirais, mais je ne le pense pas. Tu le comprendras, mes yeux te le diront Romain, mon regard te dira à quel point tu ne seras plus jamais en sécurité, et ton petit Bastien non plus, pour m'avoir humilié devant ma Allison..."
      Alors Kara lève doucement le bras, et attrape avec délicatesse le poignet de Romain. Celui-ci se laisse faire : a-t-il le choix ? Une fois l'emprise du jeune homme dégagée, le démon s'empare de sa nuque avec sa deuxième main, il serre de ses longs doigts puissants le cou du jeune homme, puis lui susurre dans le creux de l'oreille, d'une voix encore tremblante de colère, mais pleine de sous-entendus :


      D'habitude c'est moi qui te plaque contre les murs...

      Il lève alors son genoux droit, tout en tenant toujours fermement la nuque et le bras de Romain, et l'envoie dans son ventre. Sa respiration s'en retrouve coupée quelques secondes, il se plie légèrement sous le choc et la douleur, et Kara en profite pour passer derrière lui et tordre son bras dans son dos, sans pour autant lâcher son cou. Il le projète alors contre le sol, violemment, de toutes ses forces, et pose un pied sur son dos, tenant toujours son bras pour empêcher Romain de s'allonger dans la terre humide, car le ciel est lourd est grondant d'orage. Le jeune démon est là, accroupi à quatre pattes (enfin, trois dans le cas présent) sur le sol, quand Kara lui dit d'un ton désolé :

      Tu ne m'as jamais autant aimé que tu aimes ce gamin ! Je suis vexé, haaanw...

      Mais son visage doux se remet à brûler, ses sourcils se froncent et ses yeux se plissent, alors il appuie sur le dos de sa victime, le forçant à s'allonger sur le ventre, dans la boue. Il s'accroupit juste à ses côtés, penche un peu la tête pour mieux voir le visage du jeune homme. Il allume doucement une cigarette et la porte à sa bouche, il prend bien son temps, et souffle sa fumée au visage de Romain toujours sur le sol. Il le regarde de haut en bas, ce beau corps sale de terre, et mouillé de la pluie qui commence à tomber.

      Te voir dans un tel état aurait presque quelque chose d'excitant, tu sais ?

      Et étirant ses lèvres d'un long sourire sadique, il murmure :

      Tu devrais me supplier de t'épargner...

      Mais il le laisse là, finalement, et voit le pauvre Bastien, sans doute traumatisé malgré son célèbre statut d'ange.

      Ah, excuse moi pour tout ça, faudrait peut-être que je pense à pas m'introduire comme ça dans la vie des gens...

      Il avança sa main vers l'ange, dans le simple but de la passer dans ses cheveux, ou de lui caresser la joue pour forme d'excuse, mais s'arrêta en plein geste, jetant un petit regard à Romain. Un regard qui voulait dire bien des choses. Un mélange de : "Je comprends, je touche plus à lui." et de "Par contre toi, tu vas prendre chère."...
      Et Allison, de son côté ? Elle est presque tombée par terre elle aussi. Trop de puissances, trop de douleur, trop de bonheur, aaaah ! Elle ne comprend pas très bien Kara, elle ne l'a jamais compris, mais elle est tellement au....septième ciel, qu'elle n'essaie même pas de le comprendre plus. De toute façon, elle est bien avec lui, et il peut faire ce qu'il veut, donc bon. Au moins, il y en a une dans le tas qui est pas en train de souffrir le martyr...pour l'instant...?

    ________________
      "On se sauve de tout par l'orgueil."
      Gustave FLAUBERT

      Spoiler:
       

    Revenir en haut Aller en bas
    http://Mlle-Aki.exsay.fr
    Bastien & Romain

    Bastien & Romain

    Messages : 102

    Date d'inscription : 22/12/2009

    Age : 22

    Localisation : Dans tes rêves.

    Votre personnage
    Groupe : Demons
    Connaissances :
    Situation : Amoureux

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitimeSam 15 Mai - 14:54



      Bastien n'avait pas bougé. Stupéfié de voir comment Romain avait pris sa défense -"Quoi ? Il se bat, pour me protéger, moi ? ... Waouh..."-, il était resté les bras ballants, sous la pluie, tandis que dans ses paumes rougeoyantes couraient encore des lignes d'énergie, presque d'électricité. Il s'étonnait même de ne pas avoir de cicatrices. Mais avoir une marque de Kara à vie ne lui aurait pas tellement plu... Bref, il regardait les deux démons, au corps au corps, qui se foudroyaient du regard. Et il vit, du coin de l'œil, que Akimito faisait de même. Bien sur, trop occupé dans son observation du corps de Romain, frémissant de colère, ses lèvres légèrement retroussé dans un rictus qui était entre sourire sadique et grimace -il se reprit même à avoir quelques pensées dérangeantes, ce qui le choqua au plus haut point-, le petit ange n'avait pas vu que la fillette se délectait de ce spectacle de violence. Il pensa même qu'au fond, elle et lui avait un point commun... Et puis, ses cheveux noirs, sa peau blanche comme des flocons de neige, son physique à part entière, en fait, laissait croire qu'elle se rapprochait plus d'un ange que d'un démon. Il se dit qu'il irait lui parler, plus tard... Mais les événements qui survinrent alors le cloua sur place.


      Romain était toujours collé contre Kara. Et, à son plus grand désespoir, celui-ci ne réagit pas. Non, il ne bougea pas, ne tenta même pas de se dégager. Et là, Romain commença à se sentir mal. Il voulut s'en aller, s'excuser, tout faire avant qu'il soit trop tard. Il avait eu son heure de gloire, maintenant il allait bouffer de la terre. Il baissa les yeux et avala sa salive. Ce démon surpuissant, imposant, lui avait toujours fait un peu peur. Mais maintenant, il ne pouvait plus reculer. Et d'ailleurs, au final, il ne regrettait pas vraiment son geste. Il aurait juste aimé éviter ce qu'il allait arriver. Il sentit un léger mouvement, près de son bras, sur le cou blanc de Kara. Puis des frémissements parcoururent tout le corps entier du démon. Romain, osa, avec tout le courage possible, relever ses yeux vers ceux de Kara. Ceux-ci étaient... Non, enfaite, il n'allait pas essayer de les décrire. Ca ne valait même pas la peine. Il étaient trop terrifiants pour les mots de la langue humaine. Ca voulait dire que... Non... Il ne pouvait pas se transformer... Pourquoi s'était-il mis dans une colère aussi terrible ? D'accord, il s'était attendu à quelque chose du genre, mais pas non plus à une transformation complète... Etait-ce juste à cause de cette fillette ? Akimito ? Il ne savait pas. Son regard était totalement hypnotisé par cette ... Souffrance que dégageait Kara. Par cette rage, aussi. D'accord, Romain avait fait une énorme erreur. Aura-tu pitié de lui, ô grand Kara ? Non. Certainement non. Mais Romain ne partait pas. Autant aller au bout de ce qu'il avait commencer. Autant profiter. Après tout, c'était juste Kara, l'impitoyable Kara, l'ignoble Kara, l'orgueilleux Kara... Et c'était justement sans doute à cause de cet orgueil qu'il était en tel rage. C'était lui le plus fort. C'était lui le maître. Et Romain avait oublié cette règle. Kara allait la lui rappeler. Mais dans ses yeux consumés, il y avait autre chose. Un vrai sentiment. Quelque chose d'étrange... Mais que Romain ne pouvait déchiffrer. Il se demanda aussi, pendant ces courtes secondes qui parurent être des heures, pourquoi il avait fait ça. Ce n'était qu'un petit ange fragile... Et Kara n'allait pas non plus le tuer... Alors pourquoi ? Cette réponse se trouvait en lui, mais il ne la connaissait pas encore. Il trouverait la réponse plus tard. Peu à peu, Romain comprenait qu'il avait déclenché quelque chose d'énorme, d'horrible. Et, peu à peu, Kara gagnait. Il gagnait le cœur, l'esprit, et la peur de Romain, car celui ci culpabilisait. Il culpabilisait atrocement. Le feu de ses yeux diminuait peu à peu. Oui, tu as gagné, Kara. Et tu heureux maintenant ? Tu as une personne de plus à tes pieds.
      Et le terrifiant démon éleva la voix. Il était à nouveau maître de lui-même. Mais il n'avait pas fini de jouer...

      A ce point ? ... C'en est presque effrayant.
      Et ses yeux se calmèrent. Mais se firent sombre. Et un message passa entre ces deux regards intenses... Romain allait devoir souffrir. Et surtout, il allait devoir rester sans cesse sur ses gardes. Pour se protéger, lui, et Bastien. Un des hommes qu'il admirait le plus était maintenant devenu un presque ennemi.
      "C'est un jeu, Kara... Tu le sais comme moi... Et c'est à celui qui sera le plus malin... Nous ferons semblant de nous aimer alors que tu m'en veux... Oui, tu m'en veux, je le vois, je le sais... Pourrons-nous un jour oublier ça ? Tu te souviens, pourtant. Tu te souviens des moments que nous avons vécu ensemble... Et pourtant... Tu aimes tellement cette fillette... Maintenant, je comprends... Eh bien, je vais jouer avec toi, et faire semblant... Si c'est ce que tu veux..."

      Maintenant, c'était le moment. Le moment de souffrir. La main puissante de Kara saisit en douceur le poignet de Romain. La deuxième main de Kara saisit la nuque de Romain, et les lèvres fines du grand démon s'approchèrent de l'oreille de Romain. Le ton était encore en colère, mais les sous-entendus avaient repris leur place dans cette voix horripilante.

      D'habitude c'est moi qui te plaque contre les murs...
      L'ironie n'échappa pas à Romain. Car, oui, malgré ce qu'il laissait penser, il n'avait rien perdu, rien oublié de ces jours, de ces nuits même, passées en compagnie de Kara. Mais il n'allait plus se laisser avoir par ce démon, il n'allait plus tomber sous son charme terrifiant, il n'allait plus... Un coup porté dans son ventre lui coupa le souffle. Il courba le dos, et Kara profita de cette faiblesse (de toute façon, Romain ne comptait pas résister, et Kara le savait) pour se glisser derrière lui et tordre son bras. Puis Romain se retrouva le visage face au sol humide et glissant. La seule chose qui l'empêchait de s'écrouler à terre était la poigne de Kara qui lui maintenait toujours le poignet. Un poids se posa sur son dos affaibli. Kara avait posé sa botte sur sa colonne vertébrale.

      Tu ne m'as jamais autant aimé que tu aimes ce gamin ! Je suis vexé, haaanw...
      D'un coup sec, il força le corps du beau Romain à s'aplatir dans la boue. Celui mit sa tête de côté. Son visage était neutre. Il savait qu'il n'avait rien à gagné à essayer de se défendre. Après tout, il s'était frotté à Kara... Ce n'était pas rien... Il vit le visage du démon se pencher près du sien. Il alluma lentement une cigarette, et souffla la fumée au visage de Romain. Peut importe. Le tabac ne le dérangeait pas. Kara le savait aussi. C'était juste... Une humiliation de plus.

      Te voir dans un tel état aurait presque quelque chose d'excitant, tu sais ?
      Romain parvint à sourire. Si Kara n'avait pas perdu son humour légèrement décalé, tout allait bien. Enfin, en apparences...
      Kara avec un sourire pire que sadique :

      Tu devrais me supplier de t'épargner...
      Y fallait pas exagérer. Déjà qu'il ne savait pas comment il allait s'expliquer à Bastien... Lui aussi avait sa fierté. Mais pour aujourd'hui, il devrait la mettre de côté...

      Bastien n'avait pas pu bougé pendant le "combat". Il n'avait pu faire aucun geste. Totalement hypnotisé. Bien sur, un instant, il avait penser a essayer de défendre Romain. Mais il s'était vite repris. A quoi bon ? C'était complètement fou. CE DEMON était complètement fou. Et pourquoi Romain s'était-il laissé faire ? Parce qu'il n'avait aucune chance ? Parce qu'il regrettait son geste ? Oui, c'était surement ça... Il y avait un lien entre ces deux êtres, c'était sur... En tout cas, Romain, malgré son humiliation, n'avait pas l'air trop mal en point. Disons qu'il n'avait aucune blessure. Il faillit envoyer une onde d'énergie angélique à celui-ci, mais se retint. Il allait lui faire plus de mal qu'autre chose. Il comprit vit que pour l'instant, il était totalement inutile. Et en plus, il réalisa que c'était à cause de lui que tout ça c'était déclenché. Il irait s'excuser à son démon, tôt ou tard... Comme il était encore choqué par toute cette puissance maléfique qui l'avait mis très mal à l'aise, il sursauta légèrement lorsque Kara s'adressa à lui :

      Ah, excuse moi pour tout ça, faudrait peut-être que je pense à pas m'introduire comme ça dans la vie des gens...
      L'ange était totalement d'accord. Il voulut lui dire, mais sa main s'avança vers Bastien, et l'ange prit peur. Mais Kara retint son geste, et lança un regard acre vers Romain. Il laissa tomber sa main, et rejoignit Aki. Après quelques minutes de silence pesant, Bastien avança d'un pas chancelant vers Romain, toujours à terre.

      Romain vit Bastien s'avancer vers lui et soupira. Qu'allait il dire pour sa défense ? Il trouverait bien quelque chose. Pour l'instant, il se contenta d'utiliser ses pouvoirs pour disparaître. Il réapparut quelques secondes plus tard juste devant Bastien, et se tourna vers Kara. Il était maintenant habillé d'un long manteau noir, recouvrant une chemise blanche et un pantalon en cuir. Toute trace de boue avait disparu de son visage.

      Désolé...
      Il laissa planer un court silence.

      J'imagine, te connaissant, que tu préférais AVEC la boue. Mais, je me dois d'être présentable.
      Ainsi, il s'était excusé, sans s'excuser.

      Bastien, remit à peu près de ses émotions, s'intéressa à Akimito, qui elle aussi avait du souffrir pendant cette bataille. Il fit même rapidement quelques pas vers elle.

      Qui es-tu, au juste ?
      Et il s'approcha un peu. Un peu, mais trop près.

      Bastien, recule, lui intima Romain, qui avait compris que ca déplairait sans doute à la fille.

      Décidément, ce foutu petit ange adorable ne causerait que des catastrophes.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Vide
    MessageSujet: Re: Réveil brutal et étrange. [PV Aki]   Réveil brutal et étrange. [PV Aki] Icon_minitime

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Réveil brutal et étrange. [PV Aki]

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Pension Shiinu :: « Alentours . :: { Grotte ~• -