AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Strange waking up ... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Alice Hud'
Nekos
Nekos
Alice Hud'

Messages : 53

Date d'inscription : 14/02/2010

Age : 27

Localisation : Perdue

Votre personnage
Groupe : Nekos
Connaissances :
Situation :

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeSam 20 Fév - 23:05

    Une boule au pied d’un arbre semblait bouger. En effet, cela bougeait; sous le coup d’une respiration profonde et saccadée. En s’approchant on peut lui distinguer des traits humains ainsi qu’une queue : c’était Alice. Celle-ci se réveilla en sursaut, ses oreilles dressées.

    * Cauchemar ?! *

    Cela ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Elle s’étendit de tout son long par terre puis posa ses mains sur le tronc de l’arbre qui la surplombait. Elle gratta ses ongles dessus en s’étirant le dos, les genoux à terre. Elle mit soudain fin à son action.

    « - Je suis où là ? … », dit-elle hébétée.

    Elle se souvenait s’être endormie dans le coin d’une rue, dans la ville proche du manoir duquel elle s’était enfuie et pas dans une forêt. Elle ne se souvenait pas, elle ne voyait pas comment elle avait atterri ici. Cela commença à l’inquiéter grandement. Autant sa fugue restait gravée dans sa mémoire, autant, sa première nuit passée hors du manoir avait été comme effacé. Pourtant elle aurait mis sa main à couper qu’elle avait élue domicile pour la nuit dans une rue déserte en ville. Elle n’était pas somnambule et si quelqu’un l’avait déplacé elle l’aurait senti quand même non ?
    Elle se leva, épousseta ses vêtements et commença à observer les alentours. C’était une bien grande forêt. Pourquoi fallait-il qu’elle vienne se perdre en forêt ?! Enfin, cela ne venait pas de sa propre volonté. Il fallait vraiment qu’elle sache comment elle avait débarqué ici. Si elle était toujours loin de ce fou … C’était le plus important !

    Qu’allait-elle faire maintenant ? Bonne question. Elle jeta un dernier regard aux alentours puis se mis en route vers … elle ne savait où.


    « - Je vais bien finir par tomber sur une ville ou un village …, » se dit-elle.

    Elle pensait vraiment qu’il y avait de la vie au-delà de cette forêt, ce qui était logique. Tout ce qu’elle souhaitait était de voir de la vie, pas nécessairement s’y mêler. En fait si elle pouvait éviter s’était bien.
    Elle marchait, cette forêt vivait, les animaux, le vent dans les branches, tout semblait normal. Elle regardait les arbres, leur cime, le ciel. Cet endroit était différent de la ville où elle s’était endormie, du manoir dans lequel elle avait été recluse. Elle allait souvent se promener aux alentours du manoir -accompagnée par un homme de main de son propriétaire bien sûr- et cela ne ressemblait pas à cette forêt. Elle n’arrêtait pas de se poser des questions. Que lui était-il arrivé au juste ? Alors qu’elle était en plein dans ses songes, un bruit sourd cassa le silence apaisant qui régnait dans la forêt : le ventre d’Alice faisait des siennes. Elle avait faim apparemment. Pourtant elle ne ressentait pas spécialement le besoin de manger, son esprit était trop préoccupé pour ça.


Dernière édition par Alice Hud' le Lun 1 Mar - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evan L. Sky
Humains à pouvoir
Humains à pouvoir
Evan L. Sky

Messages : 29

Date d'inscription : 24/07/2009

Age : 25

Localisation : ça te regarde pas...

Votre personnage
Groupe : Humains à pouvoir
Connaissances :
Situation : Célibataire

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeLun 1 Mar - 22:30

Un vent étrangement glacial me réchauffait le sang, et l’immense
arbre au dessus de moi tremblait dangereusement à chaque mouvement de ce
décourageant air d’hiver. Hiver qui
était entré dans mon être : colère, haine, frissons, horreur, labeur dure
et forcée, et, comme le soleil dans son enfer polaire, mon cœur n’était déjà plus qu’un bloc rouge
et glacé. Oh Automne, ma douce maitresse aux longs yeux vert, pourquoi, dis-moi
pourquoi donc as-tu été si éphémère. La douce et chaleureuse ambiance qu’avait
cette forêt au premier jour de la dernière saison, était tellement plus belle
et agréable que celle-ci, sèche et froide, comme moi. C’était d’ailleurs une
des raisons qui me faisaient la détester, elle me ressemblait atrocement. Les
troncs foncés des arbres secs et morts donnaient naissances à des branches
cassées et effrayant, dépourvues de feuillage. D’une manière imagée, ces atroces choses
semblaient être maléfiques, abominables doigts de vampire ou de sorcière des
temps anciens. L’image du laid et vieux Nosferatu vient à moi et me fit frissonner.
Même après avoir côtoyé les lieux de
combats, les armes à feu ainsi que les armes blanches, après avoir tout
simplement provoqué la mort de personnes innocentes, l’idée du surnaturel m’effrayait, bien que je fasse parti de ce monde
incroyable ou malheureusement tout pouvait arriver. Je poussai un soupir de mécontentement,
me rappelant comme tout jour, que le monde ressemblait affreusement au monde.



J’étais depuis plus
de vingt-quatre heure déjà, allongé sous cet arbre atroce, dans cette forêt
reposante malgré la saison, voguant dans l’au delà, grâce à mon dernier espoir,
ma formidable imagination et mon inutile talent de poète. Alternant cigarette
de tabac et joins de pure herbe, je me berçais moi-même au son de la musique qu’émettait
mon casque vert fluo, tantôt douce et agréable, tantôt brutale et entrainante.
Mes vêtements étaient fatigués par les divers voyages que j’avais à présent
déjà effectué, presque autant que l’était mon corps fragile, dangereusement
épuisé par le temps et par les efforts incessant que je produisait depuis
quelques années. Les différents tissus
que je portais étaient enfumés comme ils ne l’avaient jamais été, et le violet pâle de mon pull semblait
quasiment gris, à tel point qu’il se
fondait avec la fumée opaque qui m’entourait dans un espace de 10 mètre au
cube. A vrai dire, malgré le mauvais état dans lequel je semblait être, j’étais
vraiment bien. J’étais réellement bien mais la tristesse en moi montait telle
la mer, et laissait, en refluant, sur ma lèvre morose, le souvenir cuisant de
son limon amer. La tristesse d’un être
fragile tiraillé entre deux personnage, entre deux personnalité, et comme en
tout bon skyzophrène de base, mon côté mauvais et sadique tentait sans cesse d’effacer
mon côté aimable, naturel, normal, et calme. Depuis plusieurs mois déjà, mon
abominable côté sombre n’avait pas réussi à détruire une nouvelle fois mon
armure de verre, tellement fragile, qu’elle aurait pu se briser à chaque
instant. Et pourtant elle se renforçait encore un peu plus chaque jours, chaque
semaine, où je me battais pour me débarrasser de cet encombrant double,
Liberty.



Une rivière de mégots s’étendait ridiculement autour de moi,
me noyant vulgairement dans ma propre et idiote connerie .. Le soleil
venait surement de se lever, et il devait à présent être entre 8 heures et 10 heures
du matin, et je n’avais pitoyablement toujours pas réussi à fermer un œil
depuis des jours et des jours, qui me semblaient plus longs les uns que les
autres. Le fait d’être insomniaque me pesait étonnement de plus en plus, d’une
façon insupportable, et je ne pouvais pourtant guère me résoudre à me laisser
consoler et enrouler par la douce et rassurante nuit. Je redoutai certainement
de m’endormir avec insouciance dans un endroit chaud et agréable, et de me
réveiller à l’asile pour dingue, ou encore en prison, enchainé à un banc dur et
inconfortable. Le fait d’avoir été déjà enfermé m’avait rendu claustrophobe, si
ce n’est pire. Je ne supportais tout simplement pas d’être enfermé dans une
pièce, sans pouvoir fumer librement, sans pouvoir respirer l’air frais. Les
murs d’une pièce me faisaient en effet franchement peur.



Le blanc étonnant de mon jean renvoyait les quelques rayon
de soleil qui réussissaient à transpercer le nuage de fumer qui m’entourait, et
dans mes converses grisâtre, mes pieds m’indiquaient de me lever, après tant d’heures
d’inutilité auxquelles ils avaient été confrontés. Je m’étirai donc
silencieusement et doucement, tout en chassant à petit mouvement l’air enfumé
qui m’enfermait dans un cocon de bonheur. Dire que j’étais tout à fait clean et
que je n’étais pas défoncé, aurait été le pire des mensonges à ce point de la
journée. Je me levai donc, en m’appuyant
contre l’arbre proche de moi, et entrepris de faire quelque pas, tanguant
dangereusement de gauche à droite, puis de nouveau à gauche, puis à droite.
Chaque pas provoquait un gémissement sec de ma part, mes douleurs physiques n’avait
pas disparu malgré tout ce temps de repos. Un grattement me fit tourner
lentement la tête, ce qui provoqua automatiquement dans mon cerveau, la
recherche de la source du bruit.




« - Je suis où là ? … »



Une vois toute douce, toute miel, décida surement de m’aider dans mes
recherches. Seulement, autour de moi, les arbres bougeaient, s’animaient, et
chaque chose autour de moi aurait pu prononcer ces mots. Ayant l’habitude de
planer, je m’imobilisai et essayai d’écouter les bruits qui auraient pu m’aider
plus que ma vue n’aurait pu me le permettre. Un bruissement de tissu se fit
plus proche, et la petite voix, féminine, sans aucun doute, se manifesta de nouveau.




« - Je vais bien finir par tomber sur une ville ou un
village … »




Des craquements de feuilles sèches, restant de ma douce et belle Automne,
se firent de plus en plus forts, et la petite fille semblait se rapprocher doucement
de moi. Je décidai alors d’entrouvrir mes yeux pour apercevoir de quelle belle
jeune fille pouvait provenir cette voix prononcée avec délicatesse. J’aperçus
alors une silhouette féminine à cent mètres de moi, mais son apparence étonnante
me fit faire un bon en arrière. Avais-je fumer au point de transformer les
êtres que je voyais en animaux, ou avais-je devant moi une catwoman
adolescente.. ? Je poussai un soupire sec, appuyant tout mon poids sur
quelque chose que mon esprit avait transformé en tronc d’arbre – le vide, bien
évidemment, et m’effondrai d’une manière idiote, retrouvant tout à coup la
raison. J’étais évidemment aux alentours d’un pensionnat abritant des choses
comme celle-ci, et je ne devais plus m’en étonner, même si le surnaturel m’avait
toujours effrayé. Je me relevai donc avec peine, n’osant plus ouvrir les yeux,
et entreprit d’adresser la paroles à la chose à oreilles qui marchait encore
vers moi.






" Hello, Welcome in the strange world girl.. "
Revenir en haut Aller en bas
Alice Hud'
Nekos
Nekos
Alice Hud'

Messages : 53

Date d'inscription : 14/02/2010

Age : 27

Localisation : Perdue

Votre personnage
Groupe : Nekos
Connaissances :
Situation :

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeMar 2 Mar - 0:49

    Alice se demandait comment elle avait pu passer toute la nuit dehors. Elle était habituée à un lit douillet, une chambre chauffée. Il y avait là une grande différence avec cette nuit là; un sol dur parsemé de feuilles, un vent froid, comment n’avait-elle pas pu remarquer son changement de lieu. Le coin de rue dans lequel elle s’était endormie la protégeait du vent alors qu’ici, bien que la forêt pouvait sembler hermétique, des bourrasques se faisaient sentir de temps à autres. Elle était sûrement tombée malade en plus, mais tout ce qui préoccupait son petit esprit pour l’instant était ce qu’elle faisait ici, comment elle était arrivée et où elle était. Quelles pensées égoïstes. En même temps elle était seule alors elle ne pouvait penser malheureusement qu’à elle. Elle ne voulait plus penser à son ancienne condition, et ne pouvait envisager l’avenir parce qu’elle se trouvait dans un présent qui lui était inconnu.

    Elle venait de taillader un arbre, elle saurait qu’elle était passée par là, elle venait de marquer son territoire. Son côté chat prenait trop le dessus. Elle se ressaisie en s’apercevant qu’elle ne devrait pas pouvoir faire ça vue qu’elle était censée être dans une rue, entourée par le béton. Et ce n’était pas le cas, elle se retrouvait entourée d’arbres. Qu’est-ce qui n’allait pas chez elle ? Elle n’avait rien mangé et rien bu en plus. Elle se leva et se mit en marche. C’est lorsqu’elle fit ses premiers pas qu’elle leva la son visage vers le ciel. Elle eut alors l’impression que quelqu’un avait appuyé sur le bouton « arrêt sur image » sur la télécommande de sa vie. Sauf que pour une fois, personne n’en était maître. Elle seule pouvait en être le maître. Alors comment se faisait-il qu’elle se sentait si mal tout d’un coup. La forêt semblait vaciller légèrement. Non, elle rêvait. Cela devait être dû à sa nuit étrange. Enfin, elle ne pouvait pas la juger comme étant étrange étant donné qu’elle ne savait pas ce qui s’y était passé. C’était ça qui était étrange. Elle ne se sentait pas spécialement bien sûr le coup. Mais, son trouble finit par passer. A ce moment là, elle entendit un bruit sourd suivis d’un bruissement de feuilles. Ses oreilles se dressèrent sur le coup. Elle regarda les alentours : rien en vue.


    *Je deviens vraiment folle là …*, pensa-t-elle.

    En même temps, elle se trouvait dans une forêt, elle ne devait pas y être la seule source de vie. Elle se rassura en apparentant ce bruit à un animal quelconque. Celui-ci devait être plutôt gros quand même … Elle se ressaisit et se remit alors en marche, tête baissée, regardant où elle mettait les pieds. Il fallait qu’elle sorte de cette forêt. Bien que, en y réfléchissant, elle aimait bien son ambiance. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle se sentait en sécurité ici. Elle avait l’impression que personne ne pouvait plus la trouver, surtout pas son maître. C’était comme si son existence était valable qu’ici, qu’elle n’avait jamais existé en dehors de cette forêt. Elle était libre. Enfin, en perpétuel sursit, et n’en avait pas encore totalement conscience.
    Cette forêt était d’un calme absolu. Il y avait que certains rayons du soleil qui avaient le privilège d’y pénétrer. C’était le matin, elle n’avait pas spécialement faim alors qu’elle était habituée à un petit-déjeuner royal. Alors qu’elle avait vécu 15 ans dans un château, toutes ses petites habitudes avaient disparues de son quotidien en une nuit, en une fuite lâche. Comment effacé 15 ans de vie : demandez donc à Alice ! Effacé était un bien grand mot. Elle ne pouvait s’empêcher d’y penser de temps en temps. Elle avait toujours peur qu’il la retrouve … Mais maintenant qu’elle était ici, elle se demandait si elle n’était pas loin de tout ça aussi. C’était ce que cette forêt lui donnait comme impression. Mais Alice ne pourrait pas être rassurée complètement. Il était milliardaire après tout, il pouvait déployer tous les moyens possibles et imaginables pour la trouver. Et si jamais il la trouvait, qu’allait-il lui faire ? Elle verrait bien quand cela arrivera. Elle ne l’avait jamais vu en colère, ce serait l’occasion ou jamais …
    Voilà, elle se mettait à repenser à sa situation passée. Mauvais !
    Alors qu’elle marchait et pensait à tout ça en même temps, son apparition magique dans cette forêt et les risques qu’entraînaient sa fugue, une voix la sortie de ses songes :


    « - Hello, Welcome in the strange world girl … »

    Alice se figea sur place, elle regardait la personne qui venait de sortir ses mots. Il sortait de nulle part. Ou c’était peut-être Alice qui sortait de nulle part. Aucune queue, aucune oreilles, rien qui le différenciait un tant soit peu d’un être humain. Il était un être humain à par entière. Effrayant !
    Du moins pour elle. Alice était tétanisée pour le coup. Elle tremblait un peu et sa respiration s‘accélérait. Ses oreilles de chat se baissèrent petit à petit en arrière.
    Elle ne se sentait plus du tout en sécurité. Tout venait de s’écrouler d’un coup à cause de l’apparition de cette personne, cet humain. Elle ne voulait pas redevenir ce qu’elle était avant et encore moins se transformer en esclave. Elle ne savait plus trop quoi penser et tout se chamboulaient dans sa tête. Son esprit s’était comme envolé.

    Elle fit un pas en arrière, elle ne quittait pas la personne des yeux alors qu’elle le voulait. Elle s’attendait à quoi ? A ce qu’il lui saute dessus ?! Pour elle tout était possible. Elle n’avait jamais rencontré d’humains qui soient bien attentionnés. Ils lui ont tous fait du mal. Et ceux qui employaient les Nekos comme esclaves étaient les pires à ses yeux. Plusieurs images se formèrent dans sa tête, celles de son passé. Elle partit en courant vers l’arbre sur lequel elle avait laissé sa marque. Elle tomba avant d’y arriver mais se rattrapa et continua de courir jusqu’à sa cachette. C’était le seul endroit dans cette satanée forêt qu’elle connaissait.

    Alors qu’elle commençait à apprécier cette forêt, son sentiment changea du tout au tout. Elle était assise derrière l’arbre, les jambes repliées vers son visage quelle enfouit dans ses mains. Elle essayait de se calmer, de reprendre son souffle. Elle était en colère contre elle-même. Cette stupide phobie lui empoisonnait la vie. Pourtant, en repensant à ses paroles, il n’avait fait que lui souhaiter la bienvenue. Aucun sons ne pouvaient sortir de sa bouche, elle était terrorisée.
    Elle n’y avait pas pensé, mais comment allait-elle faire pour vivre dans un monde d’humain en dehors du manoir ? Elle était livrée à elle-même, d’accord, mais elle n’était pas seule sur Terre. Elle se sentait vraiment stupide, elle l’était.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Orôra

Alice Orôra

Messages : 15

Date d'inscription : 24/08/2010

Age : 23

Localisation : Loin De Tous...

Votre personnage
Groupe : Demons
Connaissances :
Situation : Célibataire

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeVen 27 Aoû - 1:14

([Je m'incruste, hé hé...])

Aprés avoir rangé toute mes affaires, je m'était enfin décidais à allé visité cette île.
Et bien sur... Je m'était perdu! Enfin, c'est pas nouveaux.


-"En tous cas, c'est trés beau ici..."

En effet, les magnifiques arbres de la foret était tous collés les uns aux autres et laissé la lumière du soleil filtraient entre eux, se déposant au sol en fine lanière dorée.
Je résta debout plusieurs minutes, puis continua ma route, sans réelle but.
Soudain, je perçut un petit bruit, derrière un arbre. Un sanglot peut-être? En tous cas, cela venait d'un être humain... Ou quelque chose y resemblant.
Je contournat l'arbre et apreçut une Neko. Elle ne m'avais pas remarquait car elle avait le visage enfouit dans ses bras et que je me déplaçait trés discretemment, même pour les oreilles d'un Nekos.


*Je dois être douce, cette race a peur des humains. Et comme j'en ai la forme. -Bien que je n'en suis pas une-"

Trés lentemment, je m'assis à coté d'elle et posa la main sur son épaule.
Brusquement, elle releva la tête et tourna ses yeux écarquillé vers moi.


-"N'aie pas peur! Je ne te veux aucun mal. Ne t'inquiète pas. Je ne suis même pas une humaine, tu n'as pas à me craindre. Je veux juste t'aidé!

J'avais débité ça d'une traite, et lorsque je m'en rendi compte, je rougit legerement.


Revenir en haut Aller en bas
Alice Hud'
Nekos
Nekos
Alice Hud'

Messages : 53

Date d'inscription : 14/02/2010

Age : 27

Localisation : Perdue

Votre personnage
Groupe : Nekos
Connaissances :
Situation :

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeSam 28 Aoû - 21:37

[Avec plaisir ! Mais la personne qui faisait ce RP avec moi semble avoir un peu déserté le forum donc je ne sais pas si on doit attendre une réponse de sa part.]

    Alice était comme qui dirait, un peu perdue. Pas géographiquement mais émotionnellement parlant. Elle pensait avoir trouvé enfin un endroit à elle dans cette forêt. Un endroit où sa liberté n’aurait pas été menacé. Mais l’arrivée de cette personne lui souhaitant nonchalamment la bienvenue avait brisé ce petit espoir. Alice était donc partie se réfugier derrière l’arbre où tout avait commencer pour elle, il était son seul point de repère. Elle n’avait aucune idée de comment elle s’était retrouvée dans cette forêt, mais elle savait à présent qu’elle n’y était plus en sécurité.

    En s’enfuyant de chez son maître, elle ne pensait pas devoir affronter les autres humains. Ce qui était vraiment très bête. En fuyant son maître, elle entrait dans le monde, le vrai monde, pas celui de la prison dorée qu’elle vivait dans le château mais le monde de la vie de tous les jours. Elle était habituée à voir personne d’autre que son maître. Lui et certains de ses serviteurs étaient les seuls humains qu’Alice ai jamais côtoyé. Et à présent, avec sa phobie, comment allait-elle faire ?

    Installée derrière le tronc de « son » arbre, Alice se faisait une petite crise d’angoisse. Elle ne pleurait pas, ne criait pas, mais avait juste un peu de mal à respirer. L’air avait du mal à sortir de ses poumons. Elle essayait simplement de se calmer. Il fallait qu’elle s’habitue à ses crises car dans ce monde, elles risquaient d’être fréquentes. Alice était tellement désorientée et perturbée qu’elle ne remarqua même pas qu’une autre personne était assise à ses côtés à présent. Elle sentit quelque chose se poser sur son épaule. A se moment là, le souffle d’Alice se coupa instantanément et les battements de son cœur résonnaient dans sa tête. Elle se retourna pour voir ce qui s’était posé sur son épaule alors qu’elle le savait pertinemment, elle le sentait, il n’y avait qu’un corps humain qui pouvait avoir ses doigts se refermer sur son épaule.


    « - N'aie pas peur ! Je ne te veux aucun mal. Ne t'inquiète pas. Je ne suis même pas une humaine, tu n'as pas à me craindre. Je veux juste t'aidé ! »

    Alice releva alors la tête et regarda la jeune fille aux longs cheveux noirs avec des yeux ronds. Elle la fixait avec sa respiration saccadée. Elle aurait aimé pouvoir s’enfuir encore une fois en courant, mais son corps ne lui obéissait plus, il n’était pas prêt à subir une autre crise d’angoisse. Alors Alice se contenta de continuer à regarder la jeune fille qui avait la main sur son épaule. Elle ouvrit la bouche, comme pour protester, mais aucun son ne sorti de sa bouche à son grand désarroi. Alice qui était assise, fit face à la jeune fille, puis recula en s’aidant de ses bras, se trainant. Elle se trouva alors toujours assise, les jambes repliées, mais tout son corps faisait face à la nouvelle venue. Ses oreilles étaient dressées, sa queue tendue, et elle fixait toujours sa phobie, en chair et en os.

    Les paroles de la jeune fille parvinrent enfin au cerveau de la jeun Neko. Alice n’en fut pas plus calmer pour autant. Elle ne comprenait pas. Son cerveau ne fonctionnait pas comme d’habitude. Elle dût se repasser plusieurs fois ces paroles dans sa tête pour les comprendre. Si elle n’était pas humaine, pourquoi en avait-elle l’apparence ? Alice pensait qu’elle mentait. En même temps, elle voyait tout les humains comme étant mauvais, elle pensait que celle-ci ne ferait pas exception. Mais en y repensant, Alice se demandait comment elle avait fait pour ne pas l’entendre ou la sentir arriver.


    « - Pas … Aider … Impossible … »

    Réussit à bégayer Alice. La jeune fille était la cause de son trouble, comment pouvait-elle l’aider ? Soudain, Alice entendit comme un « Ploc » dans sa tête, puis peu à peu, elle se mit à saigner du nez. C’était bien la première fois qu’elle arrivait à ce stade là dans une crise d’angoisse. Le fait qu’elle adresse la parole à un humain avait dû déclencher cet étrange phénomène. Sa vue se troubla, son souffle devint chaud, ses oreilles s’aplatirent horizontalement sur la tête de la Neko. Elle s’écroula alors au sol. Elle était tombée malade à cause de sa nuit passée dehors dans le froid de la nuit et la crise d’angoisse favorisa l’arrivée de ces symptômes et donc de la maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Orôra

Alice Orôra

Messages : 15

Date d'inscription : 24/08/2010

Age : 23

Localisation : Loin De Tous...

Votre personnage
Groupe : Demons
Connaissances :
Situation : Célibataire

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeSam 28 Aoû - 23:31

Alice attendait...
Elle attendait tous simplement, préférant ne pas brusquer la Neko.
D'ailleurs, celle-ci la fixait.
Elle avait l'air exténué, terrifié et soupçonneuse.
Elle l'a regardais comme si c'était un monstre horrible alors qu'elles venaient de se rencontrait.
Bizarrement, la peur que degageait cette fille lui donnait envie de la protéger contre le reste du monde.

Soudain, la jeune fille s'éloigna d'elle, elle réspiré difficilement.
Alice voulait essayée de la rassurer, mais elle compris que ça ne servirait à rien et préféras se taire.


-"Pas... Aider... Impossible..."

Brusquement, du sang coula du nez de la jeune fille.
Alice tréssaillit et se lecha les lèvres. Aussitôt, elle le regrétta.
Puis la Neko s'écroula.

Aussi vive que le vent, Alice se jette sur la fille et l'a rattrapa avant qu'elle ne heurte le sol.


-"Oh, merde, merde! Qu'est-ce que tu nous fait là?"

*Je ne suis pas habitué à m'occupé des autres, moi...*

Puis une idée traversa l'esprit d'Alice.
Elle allonga la jeune Neko à terre, pris une simple pierre et se taillada la main. Le sang coula le long du bras de la jeune fille.


*Normallement, sa devrais marché...*

Alice baissa son bras, et fis coulait son sang dans la bouche de la fille.
Non, elle n'étais pas completement cinglé, son sang avait plusieurs pouvoirs dont celui de soigné.


Ayant finis son travail, elle posa la tête de la jeune fille sur ses genoux et attendis...

*Espérons qu'elle se réveille...*
Revenir en haut Aller en bas
Alice Hud'
Nekos
Nekos
Alice Hud'

Messages : 53

Date d'inscription : 14/02/2010

Age : 27

Localisation : Perdue

Votre personnage
Groupe : Nekos
Connaissances :
Situation :

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeDim 29 Aoû - 1:56

    Alice n’eu même pas le temps de s’apercevoir que la jeune fille l’avait rattrapé, elle était déjà dans les bras de Morphée bien contre sa volonté. Si la fièvre ne l’avait pas gagné, Alice n’aurait jamais quitté des yeux la jeune fille, elle était trop effrayée pour ça. Il fallait qu’elle voit le moindre de ses gestes pour pouvoir mieux se défendre, au cas où, même si son corps ne suivait pas. Elle eut à peine le temps de s’apercevoir qu’elle saignait du nez avant de s’écrouler.

    La jeune Neko n’était plus consciente. Elle ne savait plus où elle était ni ce qu’il se passait. Elle était juste absente, comme déconnecter de la vie. La fièvre la submergeait, elle sentait la chaleur, elle avait l’impression d’étouffer. Et puis qui dit Morphée, dit rêves. Pour Alice c’était plutôt cauchemars. Son inconscient faisait encore des sienne, se mêlant à son passé. Elle voyait se voyait dans son ancienne chambre, celle du château. Elle transpirait, avait chaud et était effrayée. La porte doucement s’ouvrait. Une ombre faisait son apparition dans la pièce, suivie rapidement par le propriétaire de l’ombre : son cher ancien maître.

    La jeune fille administra alors un peu de son sang à Alice. Cette dernière commençait à se débattre avec faiblesse et en marmonnant :


    « - Non … Veux plus … Jamais ! … Plus …»

    Dans son cauchemar, le soleil inondait la pièce lui donnant une couleur rouge flamboyante. Son maître s’approchait d’elle lentement. Elle s’aperçut alors qu’elle était attachée, relier à son lit par une chaîne qui pendait à son cou. Son maître approchait toujours, le visage ombré. Il attrapa les bras d’Alice en la secouant, s’écriant qu’il avait réussi à la rattraper et que cette fois, elle ne pourrait plus s’enfuir. Alice s’agitait alors un peu plus dans son sommeil, sa respiration s’accéléra, elle commençait à paniquer dans son sommeil et cela se répercutait sur son corps endormi.

    Alice se réveilla alors en sursaut, encore un peu étourdi. Elle regarda en l’air, elle vit le ciel bleu et la cime des arbres qui l’entourait, elle porta instinctivement la main à son cou, comme pour s’assurer que tout cela n’avait été qu’un cauchemar, que rien ne la rattachait à son maître. Elle poussa alors un profond soupir de soulagement. Elle avait complètement oublier la jeune fille qui l’avait secouru. Alors qu’elle était en train de se détendre, Alice se leva puis chuta une nouvelle fois. Mais cette fois sans grande gravité, elle avait juste eu un vertige. Elle s’aperçut alors de la présence de la jeune fille. Elle resta alors figée au sol. Alice ne comprenait plus rien. Que faisait-elle encore là ? Elle aperçut ensuite le sang dans la main de la jeune fille. Elle ferma la bouche et senti le goût du sang. Elle recula un peu, la regardant avec interrogation, son regard allant de la main ensanglantée à la jeune fille. Qu’avait-elle fait ? Que s’était-il passé au juste ? Elle baissa ensuite les yeux. Pour une fois, elle ne paniquait pas trop. C’était la première fois qu’Alice restait aussi longtemps avec une personne qui lui était inconnu, de plus de forme humaine. Le fait que la jeune fille ne lui ai pas fait de mal pour l’instant ne vouait pas dire qu’elle ne lui en ferait jamais. Alice restait très méfiante, ses oreilles étaient couchées en arrières, à l’affut du moindre geste.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Orôra

Alice Orôra

Messages : 15

Date d'inscription : 24/08/2010

Age : 23

Localisation : Loin De Tous...

Votre personnage
Groupe : Demons
Connaissances :
Situation : Célibataire

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeDim 29 Aoû - 2:22

Alice était résté avec la jeune fille sur ses genoux un lomgt moment, mais elle s'en fichait.
La jeune Neko avait été agité pendant son someil, elle s'était debattu mais Alice étais résté ferme. Il fallait quelle le boive.
Pourtant, chaques gouttes de sang que la fille aspriraît épuisée et affamée un peu plus Alice.
Mais elle tenaît bon.


*J'ai déjà vecu pire que ça!* pensa t-elle pour se rassurée.

Au fil du temps, la jeune fille c'étais calmé, puis -au soulagement d'Alice- c'était enfin réveillé.
La jeune Démone regarda avec amusemment la fille se relevait puis trébuché une nouvelle fois.


Apparement, celle-ci avait remarquait le gout du sang dans sa bouche et ma blessure à la main.
Ses yeux reflettaient la peur mais aussi l'interrogation.


-"Je t'ai donné un peu de moi, s'exclama calmement Alice, mon sang, comme tu a du le remarquait, mais tu dois encore te reposé."

Alice arracha un bout de sa robe et banda sa main, puis, elle releva doucement la tête vers la Neko.

-"Dis, tu t'appelle comment?"

Revenir en haut Aller en bas
Alice Hud'
Nekos
Nekos
Alice Hud'

Messages : 53

Date d'inscription : 14/02/2010

Age : 27

Localisation : Perdue

Votre personnage
Groupe : Nekos
Connaissances :
Situation :

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeDim 29 Aoû - 17:51

    Alice se demandait pourquoi elle ne fuyait pas, il fallait qu’elle évite le plus possible les humains. Et pourtant, elle avait l’impression de devoir quelque chose à la jeune fille. Elle avait aussi l’étrange impression que cette fameuse jeune fille n’était pas une humaine à part entière. Alice, avec ses facultés de chats, sentait les humains arriver et pouvait ainsi les éviter. Mais avec cette jeune fille, ça n’avait pas été le cas. Alice la soupçonnait de ne pas être complètement humaine si ce n’est pas du tout.

    La jeune fille s’expliqua enfin à Alice :


    « - Je t'ai donné un peu de moi, mon sang, comme tu a du le remarquait, mais tu dois encore te reposé. »

    Les oreilles d’Alice se dressèrent. Elle comprenait maintenant d’où venait le goût du sang qu’elle avait dans la bouche. Mais cela ne lui expliquait pas pourquoi elle avait fait ça. Son sang, si elle n’était pas humaine pouvait être aussi bien un poison comme un remède. Et Alice ne savait pas lequel des deux étaient le pire. Si s’était du poison, elle mourra, si il avait des propriétés médicinales, elle aurait une dette envers la jeune fille. Elle ne voulait surtout pas redevenir esclave alors l’hypothèse du poison lui plaisait plus. Mais malheureusement, Alice se sentait étrangement bien, normale; sa température était redescendue, elle n’avait plus chaud et voyait parfaitement clair.

    La jeune fille pensa alors sa blessure avec un morceau de sa robe. Quand celle-ci l’arracha, Alice eut un mouvement de recul. La jeune fille reporta alors ensuite son attention sur la Neko :


    « - Dis, tu t'appelle comment ? »

    Elle parlait de manière assez expressive depuis qu’Alice l’avait rencontré, et là, sa voie était assez calme mais tout de même un peu joviale. A croire que cette jeune fille s’intéressait vraiment à la Neko. Alice réfléchissait. Devait-elle le lui dire, lui adresser la parole, une nouvelle crise d’angoisse est-elle a attendre ? Son corps en avait trop subit pour cette journée.

    Alice baissa alors la tête, regardant le sol. Elle ouvrit la bouche et balbutia :


    « - A … A … Alice. »

    Cela faisait depuis qu’elle s’était enfuit qu’elle n’avait pas parler à quelqu’un d’autre qu’à elle-même. Maintenant qu’elle savait comment s’appelait la Neko, elle la laisserait peut-être tranquille. Elle ne savait pas si elle était capable de tenir une conversation avec un humain. Alice ne connaissait que les humains et les Nekos comme « race ». Elle n’avait côtoyé qu’eux dans le château et ignorait donc les démons, anges et autres êtres étranges qui peuplaient cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Orôra

Alice Orôra

Messages : 15

Date d'inscription : 24/08/2010

Age : 23

Localisation : Loin De Tous...

Votre personnage
Groupe : Demons
Connaissances :
Situation : Célibataire

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeLun 30 Aoû - 2:16

Alice scrutais attentivement le visage de la jeune Neko.
Elle passa une main las dans ses cheveux et les rejetta en arrière.
Soudain, la jeune Démone réalisa quelque chose.
La Neko se méfié d'elle. Enfin, on pouvait la comprendre, depuis toujours les humains maltraitaient ceux de sa race.
Elle avait du vivre des choses horribles par le passé.
Cependant, une expresion de douleur et de tristesse passa brievemment sur le doux visage de notre Démone.


-"A... A... Alice..." finis par dire la jeune fille.

Elle en resta muette de stupefaction.
Ses yeux s'équarquillèrent et clignèrent plusieurs fois.
Elles avaient le même nom et elles étaient pourtant si differentes!


*Hum...?*

Apparemment, la jeune Neko décirait qu'elle la laisse en paix.
Alice n'en fut que plus troublé, et son visage affichat de la tristesse.


*Mais que m'arrive t-il? Je me fiche de cette Neko et elle aussi d'ailleur! Sa ne sert à rien, elle ne veut pas me parlé...*

Pourtant, elle n'arrivé pas à patir, ses jambes ne lui obeissé pas. Et lentemment, sa tête se tourna vers l'autre Alice.

-"Oh..., répondit pourtant calmement Alice avec une pointe d'amusement, tu ne vas peut-être pas me croire mais nous avons le même nom."

Ne résistant pas à l'envi de savoir (Alice avait toujours était trop curieuse...), elle lui demanda:

-"Je... Je... Je te dérange, peut-être? -La jeune démone se leva- Tu... Tu veux que je parte?"

Elle avança quelques pas vers elle, attendant la réponse de la jeune Neko.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Hud'
Nekos
Nekos
Alice Hud'

Messages : 53

Date d'inscription : 14/02/2010

Age : 27

Localisation : Perdue

Votre personnage
Groupe : Nekos
Connaissances :
Situation :

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeDim 5 Sep - 15:37

    Alice consentit à révéler son prénom à la jeune fille à l’apparence humaine. Alice elle-même ne savait pas d’où lui venait ce prénom. Était-ce ses parents qui le lui avaient attribué à sa naissance ou son fou de maître une fois qu’il l’avait achetée ? Elle n’en savait rien. Aussi loin qu’allaient ses souvenirs, elle s’était toujours appelée Alice. Et en même temps, aussi loin qu’allaient ses souvenirs, elle avait toujours vécu chez son maître. Ses parents … Elle n’y avait jamais songé avant. L’idée même qu’elle eut un jour des parents lui paraissait invraisemblable. Quels parents vendrait leur enfant.
    Le passé d’Alice était ainsi fait de petits mystères. Comme quiconque sur terre. Personne ne connait tous de sa vie, un mensonge peut en cacher d’autres et cela infiniment.

    Alice vit le visage de la jeune fille se figer. Elle avait l’air extrêmement surprise. Alice ne comprenait pas pourquoi cela la choquait à ce point.


    « - Oh ... tu ne vas peut-être pas me croire mais nous avons le même nom. »

    Alice comprenait mieux maintenant pourquoi la jeune fille avait été si surprise. Pour le coup, Alice aussi afficha un air de surprise. Ses grand yeux de chats se firent tout rond. Bizarrement Alice la croyait alors qu’elle avait tendance à penser que les humains étaient tous menteur et emplis de mauvaises intentions. L’une des phrases de l’autre Alice revint dans la tête de la Neko.

    Celle-ci lui avait dit, à l’instant où elle l’avait vu qu’elle n’était pas humaine. Alice ne l’avait pas trop cru à vrai dire. Elle n’avait pas réussi à sentir son arrivé dans la forêt alors quand temps normal, Alice sent les humains venir à 3 kilomètres à la ronde tellement elle en a peur. Mais maintenant qu’elle se sentait mieux, grâce au sang de la jeune fille, cela ne faisait quasiment plus aucun doute. L’autre Alice n’était pas humaine, comme elle l’avait bien dit.


    « - Je ... Je... Je te dérange, peut-être? Tu... Tu veux que je parte? »

    Alors qu’elle disait ça, elle se levait pour approcher la Neko, attendant sa réponse pour savoir quoi faire.

    Alice ne savait pas quoi faire elle aussi. Son alter ego, l’autre Alice, lui faisait un peu peur, à cause de sa phobie des humains. Mais maintenant que la situation était un peu plus clair, Alice avait moins peur qu’au début de leur rencontre. Mais si cette jeune fille n’était pas humaine alors qu’elle en avait l’air, qu’était-elle donc ? Alice voulu alors savoir. Elle s’était enfuie pour découvrir le monde car elle en ignorait tout. Elle se trouvait face à quelque chose qu’elle ne connaissait pas, il fallait qu’elle sache à quoi elle avait à faire.


    « - Pas … Humaine ? »

    Lui demanda Alice avec un air d’incompréhension peint sur son visage sans regarder l’autre Alice. La Neko savait parler correctement, mais là, elle était un peu effrayée donc elle ne faisait pas de phrase et hésitait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Orôra

Alice Orôra

Messages : 15

Date d'inscription : 24/08/2010

Age : 23

Localisation : Loin De Tous...

Votre personnage
Groupe : Demons
Connaissances :
Situation : Célibataire

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeDim 5 Sep - 19:12

Alice attendais la réponse de la Neko, pleine appréhension. Ses yeux scrutais la foret et elle se tordait les doigts.
Ses grand yeux vert revint enfin sur la fille. Elle remarqua qu'elle semblait moins effrayé que tout à l'heure et sa réjouit notre Démone.
Un sourire naquit sur ses lèvres et elle se rassit à terre.
La Neko prononça enfin quelques mots.


-"Pas... Humaine?"

-"Je vois, elle veut savoir... Et bien soit!"

Alice, son sourie ironique toujours accroché aux lèvres, avança un peu vers l'autre et murmura d'un ton mi-mielleux mi-amusé:

"Alors, c'est sa... Je vois, je vois, je vois..."

Et elle parti d'un grand rire.
Puis, celui-ci fini, elle se releva une nouvelle fois et se mit à tourné d'un pas nonchalant autour de la jeune fille.


-"Tu t'es décidais à me croire alors? C'est merveilleux!"


Elle marqua une courte pose et reprit:

-"En effet, Autre Alice, je ne suis pas se que l'on peut appelé une personne humaine...! J'ai d'ailleurs remarquait que sur cette île, la plupart des gens ne le sont pas!"

Alice ne tenait plus en place, sa première nature se réveillé et elle se sentais tout d'un coup pleine de punch.
Mais, elle s'immobilisa devant la jeune fille et plongea ses yeux dans les siens.
Ceux-ci avait le don de déstabilisé les autres. Grand, d'un vert surnaturelle, et sur d'eux, la plupart des gens en détournait le regard.



-"Oui, je ne suis pas humaine, et je doute l'avoir été un jours..., dit-elle, une pointe de lassitude dans la voix, C'est une histoire bien étrange que je te compte là, morte avant de naitre, plongeait à tout jamais dans les ténèbres, "Il" l'a recueillit dans sa grande grâce et l'éleva aux pays du repentie et de la souffrance éternelle... Je ne suis pas humaine, c'est vrai... Je suis ce que l'on peut nommé un Démon..."


Ses yeux, comme pour finir la phrase, virèrent aux rouge quelque instant puis reprirent leurs couleurs "normale".
Revenir en haut Aller en bas
Alice Hud'
Nekos
Nekos
Alice Hud'

Messages : 53

Date d'inscription : 14/02/2010

Age : 27

Localisation : Perdue

Votre personnage
Groupe : Nekos
Connaissances :
Situation :

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeDim 19 Sep - 16:29

    En attendant qu’Alice la Neko ouvre la bouche pour savoir si Alice la Démone devait partir ou non. Cette dernière s’assit en souriant. Elle avait compris qu’elle pouvait rester. Certes à une certaine distance, mais elle pouvait rester. Alice lui demanda alors avec un peu d’appréhension ce qu’était l’autre Alice. Si elle n’était pas humaine ni Neko, qu’était-elle ? Alice allait devoir apprendre beaucoup de choses sur le monde extérieur. Combien d’autres sortes êtres étranges existaient-ils ici ?

    « - Alors, c'est sa... Je vois, je vois, je vois ... »

    Lui dit-elle. Elle rit ensuite. Alice la Neko eut un peu peur de se son, il fut si spontané. Cela la fit sursauter. L’autre Alice se leva alors qu’elle venait de s’asseoir. Elle marchait, tournant autour de la Neko. Alice la regardait et avait peur lorsqu’elle ne la voyait pas, quand elle se trouvait dans son dos. Tout ses sens étaient en éveil.

    « - Tu t'es décidais à me croire alors? C'est merveilleux ! En effet, Autre Alice, je ne suis pas se que l'on peut appelé une personne humaine...! J'ai d'ailleurs remarquait que sur cette île, la plupart des gens ne le sont pas ! »

    Alice fit de gros yeux. Elle allait donc se retrouver nez à nez avec pleins de créatures qui lui étaient inconnues. Elle ne sortirait donc jamais de cette forêt. Elle ne voulait pas les voir. Quoique en y pensant bien, cela pouvait être intéressant. Découvrir d’autres « espèces », tant qu’elle ne croisait pas d’êtres humains … Elle y réfléchirait, il fallait qu’elle sache tout d’abord ce qu’était cette Alice.

    L’autre Alice après avoir tourner autour de la Neko s’arrêta devant elle. Elle se retrouvèrent face à face, la Neko assise par terre et l’autre Alice debout, se fixant. Alice fronça les sourcils et détourna son regard. Alice ne soutenait jamais le regard des gens. Cela venait sans doute de sa nature soumise de Neko. Et elle voulait changer ça, mais il lui faudrait du temps.


    « - Oui, je ne suis pas humaine, et je doute l'avoir été un jours ..., dit-elle, une pointe de lassitude dans la voix. C'est une histoire bien étrange que je te compte là, morte avant de naitre, plongeait à tout jamais dans les ténèbres, "Il" l'a recueillit dans sa grande grâce et l'éleva aux pays du repentie et de la souffrance éternelle ... Je ne suis pas humaine, c'est vrai... Je suis ce que l'on peut nommé un Démon ... »

    Alice vit les yeux de l’autre Alice changer de couleur. Ce qu’elle trouva magnifique et intriguant. Elle l’avait écouté avec attention. Un Démon … Elle avait déjà lu ce mot dans un livre. Alice avait vécue enfermée dans un château mais avait été entouré de livres. Ils avaient été sa seule distraction et son seul lien avec l’extérieur durant ses nombreuses années de captivités.

    « - Morte avant de naître …, répéta Alice sans trop comprendre. Démon … Mauvais … Ténèbres et souffrances. Il ? »

    C’étaient les mots qu’Alice associait au mot « démon ». Elle avait dit ces mot calmement, tout en réfléchissant, se souvenant, parcourant des yeux les arbres qui les entouraient toutes les deux. Elle ne comprenait pas, cela ressemblait à des énigmes. Qui était ce « il » ?
Revenir en haut Aller en bas
Alice Orôra

Alice Orôra

Messages : 15

Date d'inscription : 24/08/2010

Age : 23

Localisation : Loin De Tous...

Votre personnage
Groupe : Demons
Connaissances :
Situation : Célibataire

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeSam 25 Sep - 18:40

Alice observait la réaction de la Neko aprés son petit discour.
Ayant remarqué que celle-ci était craintive, elle avait cru que l'autre Alice se serait levé en hurlant et aurait décampé sans demandé son reste mais non.
Elle repeta quelques mots et reflechis.
Alice sourit et se releva une nouvelle fois. Elle ferma les yeux et huma l'air frais d'hiver. Soudain, elle susauta. L'étrange pression était revenu, et l'aura d'Alice avait demesuremment augmenté ce qu'il lui rendait douloureux de respiré. "Il" était là.


"-Kyôko... Enfin..."

Il s'était matterlialisait juste dérière elle et n'avait même pas prit le temps de se rendre invisible. Elle sentait son souffle froid dans son cou, et sa main sur sa hanche.
Elle fremit et se retournat.
C'étais vraiment lui. Ses cheveux noirs en bataille et ses yeux or qui l'hypnotisait.
Elle ouvirt la bouche pour parlé mais se ravisa et rougit.
Il l'a regarda duremment et lui lança d'une voix énèrvé:


"-Est-tu folle? Pourquoi lui raconte tu tout cela!

-Où était-tu passé? Cela fait 4 mois que je ne resent plus ta presence! Tu a un autre porteur ou quoi?"

Bizaremment, il se radoucit et attrapa une méche qui pendait du front d'Alice.

"-Tes cheveux ont beaucoup poussés... 4 mois...?"

Alice eu un mouvement de recul et trébucha. Elle se retrouva assise à coté de la Neko.

Ne me touche pas!

Pourquoi?

Il s'accroupit et tourna la tête vars l'Alice Neko.

"-Bien le bonjour, jeune demoiselle, excuser mon manque de savoir-vivre. Comme j'ai put le constater, ma jeune camarade en a déjâ trop dit -La jeune demone fremit- cependant je n'ai pas lintention de vous tuer, ni de la punir..."

Il marqua une pause.

"-Je m'appelle Kyôko et je suis le Demon de Alice..."

La Demone soupira et huma une nouvelle fois l'air, à la manière d'une bête sauvage.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Hud'
Nekos
Nekos
Alice Hud'

Messages : 53

Date d'inscription : 14/02/2010

Age : 27

Localisation : Perdue

Votre personnage
Groupe : Nekos
Connaissances :
Situation :

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeLun 18 Oct - 12:44

    Alice ne savait pas spécialement ce qu’était un démon. Donc, elle fuirait que lorsqu’elle en ressentirait le besoin. Et surtout si elle n’était pas tétanisée, si elle arrivait à courir. Elle faisait confiance à son instinct de chat, mais sa conscience humaine risquait de la bloquer. Si seulement elle pouvait être un chat à part entière … Non pas une humaine, elle préférait être un chat. Elle aurait honte d’être humaine, ne serais-ce que pour ce que pour ce que les êtres humains on fait à la terre et toutes les créatures y vivant. Ils ne pensent qu’à détruire, s’approprier. Alice ne voulait pas penser ni agir comme eux. Elle voyait beaucoup d’avantages à être un chat qu’un être humain.

    Elle se demandait alors qui était ce « il » dont l’autre Alice lui avait parler. « Il » l’avait aider, « recueillit » comme elle l’avait si bien dit. « Il » était donc quelqu’un ou quelque chose de positif pour elle. « Il » avait été sa deuxième chance de vivre. Soudain, alors qu’Alice la Neko réfléchissait à tout ça, ses oreilles se baissèrent en arrière et elle sentit quelque chose de bizarre. Quelque chose de pas humain. Instinctivement, sa conscience animal lui criait de se méfier, d’où l’air menaçant qu’elle affichait. Elle regardait tout autours d’elles mais ne vit rien. Avant que quelque chose n’apparaisse. Quelqu’un plutôt, du moins, à la forme humaine. Mais Alice sentait que ce n’était pas un humain, mais plus une créature surnaturel. Un peu comme l’autre Alice.

    D’ailleurs, vu comme il la tenait, ils avaient l’air de bien se connaître. Il avait l’apparence d’un jeune homme aux cheveux noirs charbons et aux yeux jaunes. Non pas jaunes, plus beau que ça et moins banal : or. Alice le regardait avec beaucoup de méfiance. Elle s’était habitué à la présence de l’autre Alice, la Démone, mais là, ne sachant pas à qui elle avait à faire, elle restait sur ses gardes et même plus suspicieuse qu’à l’ordinaire. Le fait qu’il soit apparut comme par magie lui indiquait qu’il n’était pas humain. Et pourtant, c’était ce qu’Alice craignait le plus Mais son aura, son esprit et son apparition lui faisait penser qu’il était plus de la même race que l’autre Alice, un Démon aussi.

    Une conversation s’entama alors entre les deux Démons, celle-ci fut d’abord agitée puis se radoucie :


    « - Est-tu folle? Pourquoi lui raconte tu tout cela !

    - Où était-tu passé ? Cela fait 4 mois que je ne ressens plus ta présence ! Tu as un autre porteur ou quoi ?

    - Tes cheveux ont beaucoup poussés ... 4 mois ...? »

    La Démone se retrouva par terre à côté d’Alice. La Neko lança un regard noir à l’intrus. Elle se méfiait de plus en plus de lui.

    « - Ne me touche pas !

    - Pourquoi ? »

    Alice ne lui répondit pas. Il porta alors son attention vers la Neko. S’accroupit en face d’elle. Alice soutenait son regard. Elle n’arrivait pas à avoir confiance en lui alors qu’avec l’autre Alice ils semblaient se connaître. A ce qu’elle avait compris, ils ne s’étaient pas vu depuis longtemps. Mais pourquoi la Démone l’avait repousser ? Alice la Neko ressentait une pointe de rage en elle. Son instinct animal voulait lui sauter au cou pour le tuer. Heureusement que sa conscience humaine reprenait le dessus. Cependant un air menaçant passait toujours dans son regard. Elle était prête à attaquer s’il le fallait.

    « -Bien le bonjour, jeune demoiselle, excuser mon manque de savoir-vivre. Comme j'ai put le constater, ma jeune camarade en a déjà trop dit. Cependant je n'ai pas l’intention de vous tuer, ni de la punir ... Je m'appelle Kyôko et je suis le Démon de Alice ... »

    Alice l’écouta avec attention, même plus concentrée que jamais. Qu’est-ce que cela voulait dire ? Le démon d’Alice ? La Neko s’était mise en tête que les Démons étaient des entités à part entière. Et donc que Alice vivait en tant que Démon pour elle-même, et non grâce à quelqu’un d’autre.

    Le lien se fit alors dans son esprit. Cet « homme » était le « il » du récit de la jeune Démone. Elle tourna son visage vers l’autre Alice.


    « - Il ? … C’est lui ? »

    Elle voulait en être sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Orôra

Alice Orôra

Messages : 15

Date d'inscription : 24/08/2010

Age : 23

Localisation : Loin De Tous...

Votre personnage
Groupe : Demons
Connaissances :
Situation : Célibataire

Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitimeMar 19 Oct - 21:57

La jeune Demone tourna les yeux vers la Neko, puis vers Kyôko, puis encore vers la Neko.

"-En effet. C'est malheuresment bien lui."
Quel pietre menteuse je fais. Avous que tu es heureuse qu'il soit là. Avous que tu meurt d'envis de lui sauter au cou et de l'enbrassé sauvagement.
Alice secoua la tête.

Non! Il ne falait pas! pensa t-elle.

La jeune fille se tourna entierement vers l'autre Alice.

"-Ne t'inquiète pas. Il n'est pas dangeureux. Enfin. Pas tant que je suis là."

Elle reflechi quelques instant et reprit.

"-Pour tout te dire, Kyôko est mon démon comme il l'a si bien dit. En gros je suis son Hôte. Bien que je sois une Hôte spéciale vu que j'ai vécu en Enfers. Laisse moi t'expliquer plus clairement.
Un demon, un vrai, a besoin d'un corp humain ou quelque chose qui y resemble pour survivre sur cette terre. Sinon, il ne serait qu'une flamme noire de haine et s'éteindrais rapidement comme une alumette sous la pluie, voix-tu? Je le laisse donc "habiter" dans mon corps."


Alice se releva et epousseta sa robe. Puis lança un regard noire au Demon et lança:

"-Bien qu'il ne soit jamais là."

Kyôko soupira et leva les yeux au ciel.

"-Je te manque tellement?"

La jeune demone rougit viollement.

"-N'im... N'importe quoi! Je peux... je peux trés bien me pa... Passé de toi!!" bagaya t-elle.

Elle toussa nerveusement.

"-Enfin bref, tu n'as pas à te méfier de lui tant que je suis là."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Strange waking up ... [Libre] Vide
MessageSujet: Re: Strange waking up ... [Libre]   Strange waking up ... [Libre] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Strange waking up ... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pension Shiinu :: « Alentours . :: { Forêt ~• -